Retrouvez dans nos brèves les actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences


 

2023-11-29 
Nouvel espoir pour lutter contre les tumeurs solides #cancer #traitement

XENOTHERA ANNONCE LE RECRUTEMENT DU PREMIER PATIENT DANS L’ESSAI CLINIQUE DU XON7, SON NOUVEAU TRAITEMENT ANTI-CANCER
 

L'immunothérapie par le XON7 pourrait constituer une nouvelle approche thérapeutique pour lutter contre les tumeurs solides.

 

XENOTHERA, biotech nantaise qui développe des traitements innovants par anticorps multi-spécifiques polyclonaux glyco-humanisés (GH-pAb), annonce le recrutement du premier patient dans son essai clinique dans les cancers solides intitulé « First In class Polyclonal in Oncology » (essai FIPO, EU Trial Number 2023-505266-29-00). Cet essai de phase I/II est réalisé en collaboration avec quatre hôpitaux, trois en France et un en Belgique.
 
La plateforme d’anticorps de XENOTHERA permet un développement accéléré grâce à son outil de bioproduction interne, son expérience clinique (400 patients exposés aux GH-pAb), et sa maîtrise clinique et réglementaire. En moins de 4 ans, la biotech française a ainsi mis au point un nouvel espoir pour les patients atteints de tumeur solide. XON7 est un GH-pAb développé dans plusieurs tumeurs, en particulier le poumon, le sein, la prostate, le colon et le pancréas, pour citer les plus fréquents. XON7 est un anticancéreux de mécanisme d’action totalement innovant, combinant les effets de destruction de la tumeur (oncolyse), de modification du micro-environnement et de synergie avec les inhibiteurs de checkpoint immunitaire. XON7 a pu démontrer en pré-clinique des effets anti-tumoraux très significatifs, et son innocuité lors des études réglementaires a permis aux autorités européennes de confirmer son intérêt potentiel pour les patients.
 
L’essai FIPO est un essai de phase I/II qui commence par une phase ascendante, où des doses croissantes de XON7 seront administrées chez les patients volontaires, dans le but d’analyser son innocuité et d’identifier la dose thérapeutique. Une phase d’expansion dans 7 indications tumorales est prévue à l’issue de la phase ascendante. FIPO a obtenu l’autorisation d’essai clinique de l’Agence Européenne du Médicament en septembre 2023. Les centres cliniques participant à l’essai FIPO sont Foch (Suresnes, France), Léon Bérard (Lyon, France), Oncopole (Toulouse, France) et Jules Bordet (Bruxelles, Belgique). Le premier patient a été recruté à l’hôpital Foch, dans le service du Professeur Bennouna, l’administration du XON7 a eu lieu le 21 novembre, sans effet secondaire immédiat. Les prochains patients devraient être recrutés dans les prochaines semaines.
 
« Voici maintenant quatre ans que nous savons que nos anticorps peuvent présenter un intérêt pour les patients atteints de cancer. Étant multi-spécifiques et similaires à l’immunité naturelle, les GH-pAb sont particulièrement intéressants, à une époque où il faut repousser les frontières des traitements anticancéreux. XON7 est l’un de nos candidats ; il cible plusieurs antigènes tumoraux originaux, et pourrait être efficace dans de nombreux cancers où les besoins médicaux sont importants. Je remercie l’équipe de l’hôpital Foch, et les patients participant à l’essai, ainsi que les centres hospitaliers mobilisés, et formule le vœu que le traitement puisse rapidement démontrer innocuité et efficacité. », commente Odile Duvaux, Présidente et co-fondatrice de XENOTHERA.

 

*****************

 

À propos du XON7 :
XON7 est un GH-pAb multi-spécifique issu de la plateforme technologique de XENOTHERA. Il cible plusieurs antigènes tumoraux et agit par combinaison de différents mécanismes d’action, en particulier l’apoptose, la cytotoxicité dépendant du complément, et la phagocytose dépendant des anticorps.
XON7, par sa reconnaissance de multiples tumeurs solides, et sa capacité à agir en synergie avec les inhibiteurs de checkpoint immunitaires (ICI), confirme ainsi son statut de candidat prometteur pour une nouvelle ligne de traitements dans plusieurs cancers qui touchent des millions de patients.
S’appuyant sur des mécanismes d’action fondamentalement innovants et différents, le XON7 se présente comme « first in class », et limite le risque d’échappement tumoral malheureusement observé pour d’autres traitements.
L’essai FIPO testant le XON7 chez l’homme est autorisé depuis septembre 2023.
 
À propos de XENOTHERA :
Fondée en 2014 par une équipe de scientifiques de renom et sous la présidence d'Odile Duvaux, docteur en médecine et diplômée de l'École Normale Supérieure, XENOTHERA est une société de biotechnologie basée à Nantes (France) qui développe de nouvelles approches thérapeutiques dans un large éventail de domaines, avec un focus sur l'oncologie et l'immunologie. La société développe des traitements basés sur une technologie unique d'anticorps multi-spécifiques glyco-humanisés. Sa plateforme technologique repose sur une double expertise en génétique et en immunologie.
La biotech dispose d'un portefeuille complet de produits, dont quatre ont déjà été introduits en clinique. Ses principaux actifs sont LIS1, en onco-hématologie et transplantation, et XON7, dans les tumeurs solides.
XENOTHERA s’inscrit dans l’environnement scientifique et médical de la région Pays de la Loire (France). Depuis sa création, la société a levé 43 millions d’euros, ses principaux financeurs étant la Région Pays de la Loire, BPI France et le fonds européen EIC Fund, ainsi que des investisseurs privés.
Plus d’informations : www.xenothera.com

 

Partager cette brève :