Retrouvez dans nos brèves les actualités liées aux laboratoires et aux acteurs du monde des sciences


 

2024-02-19 
La géo-respiration du carbone fossile libère autant de gaz carbonique que les volcans à l’échelle globale

    Le flux global de CO2 émis par la géo-respiration du carbone fossile est de 68 mégatonnes par an, soit proche du flux de CO2 issu du volcanisme
    La géo-respiration du carbone fossile est la plus importante dans les montagnes et leurs plaines d’inondation
    L’altération des roches est une source et non un puit de CO2 dans les montagnes et à l’échelle globale

    

L’oxydation de la matière organique fossile des roches, la « géo-respiration », est un processus majeur qui libère du CO2 dans l’atmosphère et influence le climat aux longues échelles de temps. Deux études récentes, publiées respectivement dans PNAS et Nature, ont permis de déterminer que cette géo-respiration libère autant de CO2 que les volcans à l’échelle globale, et que les flux sont les plus importants dans les chaines de montagnes et dans leurs plaines d’inondation associées. Ces résultats changent ainsi profondément notre compréhension du cycle géologique du carbone.

 

https://www.inee.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/la-geo-respiration-du-carbone-fossile-libere-autant-de-gaz-carbonique-que-les-volcans

 

Partager cette brève :