2018-08-21 
Des observations satellites éclairent les secrets du verdissement des forêts tropicales sèches

Dans les forêts tropicales sèches, la végétation se gonfle d’eau à la fin de la saison humide puis la stocke pendant la saison la plus sèche de l'année. Cette grande quantité d'eau emmagasinée permet aux arbres de développer des feuilles environ un mois avant la nouvelle saison des pluies. Ce résultat surprenant est révélé pour la première fois, grâce à des observations satellites, effectuées notamment dans la région africaine du Miombo (environ 4 fois la superficie de la France), par une étude coordonnée par l'Université de Copenhague et l'Inra, en collaboration avec le CEA, le CNRS, le CNES et Bordeaux Science Agro. Publiés le 13 août 2018 dans la revue Nature Ecology and Evolution, ces travaux permettront d’améliorer les modèles du système Terre actuels (qui ne prennent pas suffisamment en compte ces mécanismes hydrauliques de la plante) et les projections du climat futur et du cycle de l'eau dans ces régions du monde.

Lire l'intégralité du communiqué de presse : http://presse.inra.fr/Communiques-de-presse/observations-satellites-verdissement-des-forets-tropicales-seches

 

Contact scientifique
Jean-Pierre Wigneron : jean-pierre.wigneron@inra.fr - T. 05 57 12 24 19
Unité Interaction sol plante atmosphère (Inra, Bordeaux Sciences Agro)
Départements scientifiques « Environnement et Agronomie » et « Ecologie des Forêts, Prairies et Milieux Aquatiques »
Centre Inra Nouvelle Aquitaine Bordeaux

Contact presse
Inra service de presse : presse@inra.fr – T. 01 42 75 91 86

 

Top