2018-09-27 
Un nouveau bâtiment pour l’Institut des sciences moléculaires d’Orsay

Le nouveau bâtiment de l’Institut des sciences moléculaires d’Orsay (Université Paris-Sud/CNRS) vient d’être inauguré mardi 25 septembre 2018 sur le campus de la Faculté des Sciences de l’Université Paris-Sud, par Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Sylvie Retailleau, présidente de l’Université Paris-Sud, Antoine Petit, président-directeur général du CNRS et Gilles Bloch, président de l’Université Paris-Saclay.

L’installation de l’Institut des sciences moléculaires d’Orsay (ISMO) au coeur du quartier du Belvédère sur le plateau de Saclay répond au principal objectif d’une convergence scientifique entre les trois laboratoires fondateurs de l’institut avec comme résultat le rapprochement effectif de ses personnels.

Créé en 2010, de la fusion de trois laboratoires de recherche, cet institut supérieur de physique moléculaire et de physicochimie, sous tutelle de l’Université Paris-Sud et du CNRS, emploie 160 collaborateurs. Les recherches qui y sont menées s’articulent autour de trois grandes thématiques scientifiques : la physique moléculaire et ses applications, les nanosciences ainsi que la physique pour la biologie. Elles s’appuient sur un socle commun correspondant à deux types d’approches : la photophysique (une grande partie du spectre de la lumière, des rayons X à l’infra-rouge, est utilisée pour sonder la dynamique induite par l’excitation optique des systèmes étudiés) et les imageries : optique et à sonde locale. La recherche expérimentale de l’ISMO nécessite un parc d’équipements important : lasers, spectromètres, faisceaux de particules, détecteurs multi-canaux, microscopes à effet tunnel et microscopes à super-résolution, expériences installées auprès de lignes de lumière en partenariat avec le synchrotron SOLEIL... Elle est complétée par une activité de nature théorique, qui bénéficie d’accès à des moyens de calcul à la fois internes et externes. Les recherches développées à l’ISMO se trouvent à l’interface de nombreux domaines : astrophysique, chimie atmosphérique, biologie, médecine…

L’ISMO s’intègre au Centre de physique matière et rayonnement, ensemble scientifique et immobilier, qui regroupe cinq laboratoires de physiquei, un bâtiment d’enseignement et un centre d’accueil pour chercheurs internationaux.

Le nouveau bâtiment de l’ISMO a été réalisé par l’agence d’architecture néerlandaise KAAN Architecten, en association avec l’agence parisienne FRES architectes. Il est composé de deux parties ayant chacune son propre caractère architectonique, fusionnées en une seule unité. L’une, côté nord, accueille les lasers, spectromètres et autres instruments scientifiques de pointe, qu’il vaut mieux préserver de la lumière directe du jour, tandis que l’autre partie, exposée au sud, est composée de salles de réunion et de bureaux propices à la concentration des usagers. En plus de la recherche en laboratoire et du traitement de données, le bâtiment offre également un espace dédié à l’enseignement avec un amphithéâtre suspendu au-dessus de l’atrium aux troisième et quatrième étages.

A travers la réalisation de ce bâtiment compact de 10 000 m², très ouvert sur l’environnement boisé de son implantation, l’agence KAAN Architecten a souhaité faire coexister harmonieusement recherche scientifique et nature.

Plus d’information à propos de la recherche, l’enseignement et le bâtiment relatifs à l’ISMO
- sur le Centre de physique matière et rayonnement : http://www.u-psud.fr/fr/universite/vers-luniversite-paris-saclay/le-projet-de-l-universite-paris-sud-dans-le-campus-paris-saclay/lecentre-de-physique-matiere-et-rayonnement.html
- sur l’ISMO et son projet immobilier : http://www.ismo.u-psud.fr/

i Le laboratoire Fluides, automatique et systèmes thermiques (Université Paris‐Sud/CNRS), le Laboratoire de physique théorique et modèles statistiques (Université Paris‐Sud/CNRS), le Laboratoire Aimé Cotton (Université Paris‐Sud/CNRS/ENS Paris‐Saclay), le Laboratoire de physique des solides (Université Paris‐Sud/CNRS) et l’Institut des sciences moléculaires d’Orsay (Université Paris‐Sud/CNRS).


Contacts Presse :

Université Paris-Sud
Cécile Pérol
01 69 15 41 99 / 06 58 24 68 44
cecile.perol@u-psud.fr
CNRS
01 44 96 51 51
presse@cnrs.fr
KAAN Architecten
Maria Azzurra Rossi
+39 347 1371885
Giulia Milza +39 338 1863928
press@mintlist.info

 

Top