2018-10-10 
Bionure recrute le Dr. Laurent Nguyen au poste de PDG

La société de biotechnologie spécialisée dans la neuro-protection renforce également son équipe scientifique avec l’arrivée du Dr. Amit Bar-Or, un spécialiste de la sclérose en plaques, au sein du Conseil Scientifique

Un essai clinique de phase I est en cours jusqu’à début 2019 pour le composé BN201, qui montre des propriétés de neuro-protection et de remyélinisation

Barcelone, Espagne, le 9 octobre 2018 - Bionure Farma, une société de biotechnologie spécialisée dans la neuro-protection, annonce aujourd’hui le recrutement du Dr. Laurent Nguyen en tant que nouveau PDG. La société accueille également le Dr. Amit Bar-Or au sein du Conseil Scientifique dirigé par le Dr. Pablo Villoslada, fondateur scientifique de la société.

Guy P. Nohra, le président du Conseil d’Administration de Bionure, précise : « Après une recherche de recrutement poussée, le conseil d’administration est ravi d’avoir convaincu le Dr. Nguyen, qui possède une grande expérience du secteur pharmaceutique, de prendre la tête de Bionure. Nous sommes également heureux d’accueillir le Dr. Bar-Or au sein du Conseil Scientifique alors que nous entrons dans la phase translationnelle pour obtenir la preuve de concept clinique chez des patients atteints de maladies neurodégénératives. »

Le Dr. Laurent Nguyen, de nationalité française, possède un diplôme de médecine et une spécialisation en Santé Publique. Après un internat de quatre ans au sein de l’AP-HP (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris), il a poursuivi une carrière dans l’industrie pharmaceutique au sein de Hoechst-Roussel, de Merck KGaA, de F. Hoffmann-La Roche Ltd et de Pierre Fabre. Il s’est ensuite dirigé vers le secteur des biotechnologies où il a pris la tête d’une spin-off de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) qu’il a développé jusqu’au stade clinique et à l’entrée en Bourse. Un portefeuille de produits de neuro-otologie (pathologies de l’oreille interne) est en essais cliniques de Phase II. Le Dr. Nguyen conseille également plusieurs sociétés de biotechnologie et du dispositif médical dans leur stratégie de développement.

« Le projet Bionure est très enthousiasmant, et porte en lui un grand potentiel de changement pour les patients atteints de maladies neurodégénératives. Je suis impatient de rejoindre l’équipe qui a su porter ce projet jusqu’au seuil du développement clinique », indique le Dr. Nguyen.

Bionure accueille également au sein de son Conseil Scientifique le Dr. Amit Bar-Or, directeur du Center for Neuroinflammation and Experimental Therapeutics et du Multiple Sclerosis Center de l’Université de Pennsylvanie au sein de la Perelman School of Medicine (Philadelphie, Etats-Unis) et président de la Société Internationale de Neuro-Immunologie. Le Dr. Bar-Or, formé au sein de la McGill Medical School de Montréal, du Massachusetts General Hospital et du Harvard’s Center for Neurological Diseases, concentre ses recherches sur le rôle des sous-groupes de cellules immunitaires fonctionnellement différents dans les maladies auto-immunes et les interactions immunité-système nerveux central. Son travail clinique tourne autour de la sclérose en plaques et des troubles associés, chez l’adulte et l’enfant.

BN201, le principal composé de Bionure, est une petite molécule actuellement en essai clinique de phase I au Royaume-Uni, et dont les résultats sont attendus pour le début de l’année 2019.

A propos de Bionure
Bionure est une société de biotechnologie, une spin-off de l’Hospital Clinic de Barcelone (Espagne) et développe le neuro-protecteur BN201. BN201 est une petite molécule actuellement en essai clinique de phase I au Royaume-Uni. L’essai clinique de phase I étudie le profil de sécurité, la tolérance et la pharmacocinétique de BN201 administré en doses uniques et multiples chez des volontaires sains. Les résultats sont attendus pour début 2019 et la société prévoit de lancer un essai clinique de phase IIa en 2019. Lors des études précliniques, BN201 a montré une activité neuro-protectrice et une capacité à induire la remyélinisation des neurones. Cela fournit une base solide pour de futures recherches et études cliniques en vue du traitement de maladies neurodégénératives sévères aux besoins médicaux non satisfaits, comme la nevrite optique aigue (AON pour acute optic neuritis, une pathologie ophtalmologique orpheline) ou la sclérose en plaques (SEP).
www.bionure.com

 

Contacts médias et analystes
Andrew Lloyd & Associates
Juliette dos Santos / Kübra Somuncu
Tel : 01 56 54 07 00

 

Top