2018-11-13 
Nosopharm recrute le Dr. Sarah Gould au poste de directrice du développement

Le Dr Gould va mettre sa grande expérience et son réseau au service de la société spécialisée dans les anti-infectieux, alors qu’elle aborde l’entrée en clinique de son candidat NOSO-502

 

Lyon, France, le 12 novembre 2018 – Nosopharm, entreprise innovante dédiée à la recherche et au développement de nouveaux médicaments anti-infectieux, annonce aujourd’hui le recrutement du Dr. Sarah Gould au poste de Directrice du Développement. A ce titre, elle supervisera le passage des programmes de R&D de Nosopharm du stade préclinique vers la clinique.
 
Le Dr. Sarah Gould dispose de plus de deux décennies d’expérience en pharmacologie non-clinique et en toxicologie. Elle travaillait précédemment chez Adocia, où elle occupait le poste de directeur non-clinique pour la pharmacologie et la toxicologie. Avant cela, le Dr. Gould était directeur senior de la sécurité non-clinique chez Sanofi Pasteur et a occupé différents postes chez AstraZeneca au Royaume-Uni. Elle possède un PhD en Biologie de l’Université Victoria de Manchester.
 
« Nous sommes ravis d’accueillir le Dr. Sarah Gould en tant que directrice du développement. Nous avons atteint un palier dans le développement de NOSO-502. Sarah Gould possède l’expérience requise pour faire avancer notre antibiotique de nouvelle génération jusqu’à l’étape suivante, c’est à dire le premier essai clinique chez l’homme », souligne Philippe Villain-Guillot, président du directoire de Nosopharm.
 
« Je suis enchantée de cette opportunité. Cela fait de nombreuses années que je travaille dans l’industrie pharmaceutique et j’ai pu accumuler beaucoup d’expérience en matière de développement de médicaments et de vaccins. C’est un réel plaisir d’apporter cette expertise chez Nosopharm, une société en pleine évolution, et de l’utiliser pour développer un antibiotique très attendu. Cela sera sans doute un vrai challenge, mais je suis impatiente d’acquérir de nouvelles connaissances alors que les entreprises de biotechnologies transforment la façon dont nous développons les médicaments, tout en m’appuyant sur la créativité et la flexibilité qu’elles offrent, » ajoute le Dr. Sarah Gould.
 
NOSO-502 est le premier candidat clinique de la nouvelle classe antibiotique des Odilhorhabdines (ODLS). Il inhibe la traduction bactérienne avec un nouveau mécanisme d’action. Sa cible principale est le traitement des infections nosocomiales aux Enterobacteriaceae, y compris les Enterobacteriaceae multi-résistantes au carbapénèmes (CRE) et aux polymyxines. NOSO-502 a montré son efficacité in vivo dans plusieurs modèles d’infections à Enterobacteriaceae. La molécule a également démontré in vitro une activité antibactérienne contre des isolats cliniques multi-résistants (KPC, NDM et OXA, entre autres).
 
Nosopharm prévoit de lancer les études précliniques réglementaires pour obtenir le statut IND (Investigational New Drug) en 2019 et de démarrer le premier essai de NOSO-502 chez l’homme en 2020.

 

A propos de Nosopharm
Nosopharm est une société de biotechnologies spécialisée dans la recherche et le développement de nouvelles molécules anti-infectieuses. La société a découvert et développé NOSO-502, un antibiotique de nouvelle génération dans le traitement des infections aux pathogènes hospitaliers multi-résistants. Nosopharm a développé une expertise unique dans la découverte de produits naturels bioactifs issus des genres microbiens Xenorhadbus et Photorhabdus, et en chimie médicale des Odilorhabdines, la nouvelle classe d’antibiotiques à laquelle appartient NOSO-502.
Fondée en 2009, Nosopharm est basée à Lyon (France) et s’appuie sur une équipe de huit personnes. A ce jour, la société a levé 4,3 M€ en capital privé et a reçu 3,8 M€ d’aides publiques de Bpifrance, l’IMI, la DGA, la région Languedoc-Roussillon et FEDER.
www.nosopharm.com

 

Top