2019-05-02 
Transgene et AstraZeneca annoncent une collaboration avec options de licence exclusive pour codévelopper des immunothérapies oncolytiques issues de la plateforme Invir.IO™

•    5 nouveaux virus oncolytiques seront développés à partir de la plateforme Invir.IO™ de Transgene
•    Transgene reçoit 10 millions de dollars à la signature et pourra percevoir des paiements d'étape liés au développement, ainsi que des royalties

 
 
Strasbourg (France), le 2 mai 2019, 7h30 - Transgene (Euronext Paris : TNG), société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies à base de virus contre les cancers et les maladies infectieuses, annonce la signature avec AstraZeneca d'un accord de recherche collaborative avec options de licence exclusive afin de codévelopper cinq virus oncolytiques multi-armés issus d’Invir.IO™. Cette plateforme permet de concevoir une nouvelle génération de virus oncolytiques multifonctionnels.
 
L’accord prévoit l’apport par Transgene de son expertise en matière de virus oncolytiques, comprenant la conception et l’ingénierie virale. De plus, la Société fournira son virus Vaccinia optimisé intégrant la double délétion TK-RR- et procèdera au développement préclinique in vitro des candidats. AstraZeneca sélectionnera les transgènes qui seront encodés dans le virus et conduira le développement préclinique in vivo. Sous réserve d’exercice des options correspondant à chacun des candidats, AstraZeneca prendra en charge leur développement clinique et leur commercialisation.
 
L’accord prévoit le versement à Transgene de 10 millions de dollars à la signature auxquels pourraient s’ajouter jusqu’à 3 millions de dollars à l’occasion du franchissement d’étapes précliniques. Pour chaque candidat retenu par AstraZeneca, Transgene pourrait également percevoir un paiement d’exercice d’option, ainsi que des paiements d’étape liés au développement et à la commercialisation, ainsi que des royalties.
 
Philippe Archinard, PhD, Président Directeur Général de Transgene, commente : « Nous sommes ravis de la signature de cet accord de développement avec AstraZeneca, qui confirme le potentiel de notre plateforme de virus oncolytiques Invir.IO™. Nous nous réjouissons à l’idée de cette collaboration et sommes convaincus que les virus oncolytiques armés qui en résulteront fourniront un meilleur traitement aux patients atteints de cancer. Parallèlement, nous poursuivons le développement en propre de notre portefeuille de produits Invir.IO™ et prévoyons de commencer le développement clinique de plusieurs candidats en 2020. »
 
Jean-Charles Soria, Vice-Président, Recherche et Développement en Oncologie chez AstraZeneca, déclare : « Les virus oncolytiques ont le potentiel de transformer l’oncologie en provoquant directement la mort des cellules tumorales et l’expression ciblée d’un armement thérapeutique puissant visant à stimuler les réponses immunitaires innée et adaptative. AstraZeneca possède un portefeuille prometteur de molécules susceptibles d’augmenter l’activité des virus oncolytiques. Depuis de nombreuses années, Transgene est à la pointe du développement de thérapies virales basées sur des Vaccinia. Notre collaboration avec Transgene nous permettra de bénéficier de la plateforme Invir.IO™ pour développer de nouvelles immunothérapies. »


Contacts
Transgene :

Lucie Larguier
Directeur Communication Corporate
& Relations Investisseurs
+33 (0)3 88 27 91 04
investorrelations@transgene.fr

Relations Médias
IMAGE 7
Claire Doligez/Laurence Heilbronn
+33 (0)1 53 70 74 48
cdoligez@image7.fr
 
Médias hors France : Citigate Dewe Rogerson
EU : David Dible/Sylvie Berrebi
US : Marine Perrier-Barthez
+ 44 (0)20 7638 9571 / +1 424 341 9140
transgene@citigatedewerogerson.com  

 

 

À propos de Transgene :
Transgene (Euronext : TNG) est une société de biotechnologie qui conçoit et développe des produits d’immunothérapie contre les cancers et les maladies infectieuses. Ces produits utilisent des vecteurs viraux pour détruire directement ou indirectement les cellules infectées ou cancéreuses.
Les principaux produits en développement clinique de Transgene sont : TG4010, un vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon non à petites cellules, Pexa-Vec, un virus oncolytique contre le cancer du foie et TG4001, un vaccin thérapeutique contre les cancers HPV positifs. La Société a également plusieurs autres programmes en développement clinique, dont TG1050 (hépatite B chronique) et TG6002 (tumeurs solides).
Avec sa plateforme Invir.IO™, Transgene capitalise sur son expertise en ingénierie des vecteurs viraux pour concevoir une nouvelle génération de virus oncolytiques multifonctionnels.
myvac™, une plateforme d’immunothérapie individualisée basée sur un vecteur viral (MVA) intégrant des néoantigènes, vient compléter ce portefeuille de recherche innovant, dont le premier produit TG4050 entre en développement clinique contre les cancers de l’ovaire et cancers tête et cou.
Plus d’informations sur www.transgene.fr
 

Déclarations prospectives
Ce communiqué de presse contient des informations et/ou déclarations prospectives pouvant être remises en cause par un certain nombre d’aléas et d’incertitudes, de sorte que les résultats effectifs pourraient différer significativement de ceux anticipés. Il n’existe aucune garantie (i) que les résultats des travaux précliniques et des essais cliniques antérieurs soient prédictifs des résultats des essais cliniques actuellement en cours, (ii) que les autorisations réglementaires portant sur les thérapies de Transgene seront obtenues ou (iii) que la Société trouvera des partenaires pour développer et commercialiser ses thérapies dans des délais raisonnables et dans des conditions satisfaisantes. La survenue de ces risques pourrait avoir un impact négatif significatif sur les activités de la Société, ses perspectives, sa situation financière, ses résultats ou ses développements.
Pour une description des risques et incertitudes de nature à affecter les résultats, la situation financière, les performances ou les réalisations de la Société et ainsi à entraîner une variation par rapport aux déclarations prospectives, veuillez vous référer à la rubrique « Facteurs de Risque » du Document de Référence déposé auprès de l’AMF et disponible sur les sites internet de l’AMF (www.amf-france.org) et de la Société (www.transgene.fr).
Les déclarations prospectives ne sont valables qu’à la date du présent document et Transgene ne s’engage pas à mettre à jour ces déclarations prospectives, même si de nouvelles informations devaient être disponibles à l’avenir

 

la Gazette du LABORATOIRE FRANCE
Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE