2019-05-10 
Épidémies de virus Nipah au Bangladesh : âge et troubles respiratoires augmentent le risque de transmission

 


Photo : © Viacheslav - Adobe Stock

Présent dans toute l'Asie du Sud et du Sud-est, le virus Nipah est un agent infectieux émergent transmis par les chauves-souris et qui, d'après l'OMS, pose un risque d'épidémie sévère dans un futur proche. Alors qu'aucun traitement ni vaccin n'existe actuellement, des chercheurs de l'Institut Pasteur, du CNRS et de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health se sont associés à des confrères internationaux de l'icddr,b, de l'IEDCR et des CDC américains, pour étudier la dynamique de transmission du virus Nipah. Ils se sont appuyés sur des données issues d'investigations épidémiologiques réalisées durant ces quatorze dernières années au Bangladesh, pays le plus touché. Leur étude a démontré que le risque de transmission est plus important lorsque le malade est un adulte présentant des symptômes respiratoires. Par conséquent, lorsqu'il n'est pas possible d'isoler tous les cas suspects, ces individus devraient être ciblés en priorité pour mieux lutter contre la propagation du virus. Ces résultats ont été publiés dans le journal scientifique NEJM aujourd'hui, le 9 mai 2019.


 le communiqué de presse  en ligne.
 


Le service de presse de l'Institut Pasteur
+ 33 (0)1 45 68 89 28 / 81 09 / 81 01
 

 

la Gazette du LABORATOIRE FRANCE
Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE