2019-07-11 
Le Japon récompense l’UCLouvain pour sa recherche en faveur de l’environnement

  • Le professeur UCLouvain Éric Lambin a reçu le prix Blue Planet 2019 pour ses recherches sur l’interaction entre l’activité humaine et l’évolution des écosystèmes terrestres
  • L’objectif de ce prix international ? Récompenser des recherches qui mènent à des applications concrètes pour protéger l’environnement
  • Pourquoi les travaux d’Éric Lambin ? Pour leur influence sur les politiques environnementales d’organisations publiques, non-gouvernementales et privées
  • Particularité du prix Blue Planet : il est remis des mains des Prince et Princesse Akishino du Japon.


Eric Lambin, professeur de géographie à l’UCLouvain, a remporté le Blue Planet Prize 2019 pour ses travaux de recherche sur l’utilisation des terres à travers le monde. L’originalité de son approche ? Croiser des données des satellites d’observation de la terre avec des données socioéconomiques. L’objectif de ses recherches ? Mettre en évidence l’impact de la mondialisation sur les écosystèmes et évaluer l’efficacité des politiques environnementales.

Des savanes africaines à l’Himalaya, en passant par l’Amazonie, Éric Lambin a mené des projets de recherche aux quatre coins du monde pour mieux comprendre les causes de la déforestation et de la dégradation des terres. Mais aussi les conditions associées à la reforestation et à l’adoption de pratiques plus durables d’utilisation des terres.

Les travaux de son équipe ont montré que la reforestation dans un pays est associée à une délocalisation de l’extraction du bois et de la production agricole vers d’autres pays. Cette découverte clarifie l’importance d’une approche internationale dans la gestion des terres, au-delà des frontières nationales, et de la prise en compte de l’effet de la mondialisation sur l’exploitation des écosystèmes naturels. Plus récemment, l’équipe d’Éric Lambin a analysé comment des engagements du secteur privé pour un approvisionnement durable en ressources naturelles, du cacao à l’huile de palme, peuvent promouvoir un usage des terres moins destructeur.

« Les systèmes socio-écologiques complexes sont basés sur de nombreuses interactions entre leurs composantes sociales et naturelles » explique le professeur Lambin (UCLouvain). « Ils sont organisés à plusieurs échelles, incluent une forte dimension géographique et sont très dynamiques.
Trouver une trajectoire de développement durable nécessite des compromis entre des objectifs pas toujours compatibles entre eux. Dans tous mes projets de recherche, ma motivation est de trouver de l’organisation et des principes de fonctionnement dans ces situations souvent très confuses. »

Aujourd’hui, ses recherches évaluent l’efficacité de nouvelles formes de gouvernance environnementale publique ou privée dans le domaine de l’agriculture et de la gestion des forêts. « Les recherches d’Eric Lambin ont créé une base scientifique solide pour tirer un meilleur parti des programmes de certification des produits forestiers et agricoles et pour mettre en oeuvre des engagements d’approvisionnement durable en ressources », selon le jury du prix Blue Planet.

Depuis 1992, le prix Blue Planet est décerné annuellement par la fondation japonaise Asahi Glass, à deux chercheuses ou chercheurs, pour leurs efforts exceptionnels pour résoudre les problèmes environnementaux. Aux côtés d’Éric Lambin, c’est Jared Diamond, professeur à la University California Los Angeles, connu pour ses livres de vulgarisation scientifique, qui a été récompensé cette année.

La cérémonie officielle de remise du prix aura lieu le 11 décembre 2019 à Tokyo, en présence de Leurs Altesses Impériales Prince et Princesse Akishino.

Eric Lambin est professeur au Earth and Life Institute et à la Faculté des Sciences de l’UCLouvain. Il enseigne également au Woods Institute for the Environment et à la School of Earth, Energy & Environmental Sciences de la Stanford University en Californie. Il mène ses recherches dans les forêts tropicales, les régions arides, les montagnes et les zones péri-urbaines, avec une attention particulière aux systèmes agraires, à la dégradation des terres, aux circuits de distribution mondialisés et à la gouvernance environnementale. La question au coeur des travaux d’Éric Lambin : comment développer une trajectoire qui permet aux communautés de s’épanouir tout en préservant la nature ? Il a écrit plusieurs livres de vulgarisation, dont « Une Ecologie du Bonheur » et « Le Consommateur Planétaire » (Éditions Le Pommier, 2009 et 2015).

 

la Gazette du LABORATOIRE FRANCE
Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE