2019-10-25 
Oncodesign annonce la publication d'un article présentant des résultats prometteurs pour le traitement du syndrome de l'homme de pierre (FOP)

•    La kinase ALK2 présente une mutation activatrice chez plus de 90% des patients atteints du syndrome de l’homme de pierre, maladie génétique très rare et incurable
•    Des inhibiteurs de la kinase ALK2 issus de la plateforme Nanocyclix® d’Oncodesign montrent une inhibition significative de la différenciation ostéogénique dans les cellules dérivées des patients
•    Cette publication valide l’intérêt du champ de recherche des kinases, et de la technologie d’Oncodesign pour l’exploration de ce domaine

 

Dijon, le 24 octobre 2019 – ONCODESIGN (ALONC – FR0011766229), groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, annonce la publication d’un article dans le journal Bone and Mineral Research présentant les résultats prometteurs des inhibiteurs de la kinase ALK2 issus de sa plateforme Nanocyclix®, dans le cadre d’un projet collaboratif international visant à identifier de nouveaux traitements pour le syndrome de l’homme de pierre.

Le professeur Peter Ten Dijke déclare : « Cette publication est le résultat d'une collaboration entre Oncodesign et l’Institut de recherche médicale LUMC autour du syndrome de l'homme de pierre. Les composés d'Oncodesign ont mis en évidence une inhibition significative de la différenciation ostéogénique dans notre test phénotypique en plus d'une spécificité de voie que nous n'avons jamais observée avec les autres composés de petites molécules que nous avons évalués. L'évaluation de l'outil pharmacologique confirmera le potentiel de ces molécules, qui pourraient apporter une solution thérapeutique sans précédent aux patients. »

Jan Hoflack, Ph.D., Directeur Scientifique et des Opérations d’Oncodesign, ajoute : « Notre plateforme Nanocyclix nous a permis d’identifier des inhibiteurs très puissants de la kinase ALK2, qui semblent présenter une spécificité pour la forme mutée de cette kinase à l’origine de la FOP. Cette caractéristique différentie nos molécules de celles de nos compétiteurs et attire l’intérêt de partenaires potentiels. La FOP, ou maladie de l’homme de pierre, est une maladie terrible extrêmement rare, c’est pourquoi nous souhaitons faire avancer ce programme, actuellement au stade de lead avancé, en partenariat avec des acteurs majeurs de l’industrie ou avec des associations de patient.»
 
Pour télécharger le communiqué de presse complet en PDF

 

À propos d’Oncodesign : www.oncodesign.com

Créée il y a plus de 20 ans par le Dr. Philippe Genne, PDG et actionnaire principal, Oncodesign est une entreprise biopharmaceutique spécialisée en médecine de précision. Fort d’une expérience unique acquise auprès de plus de 600 clients, dont les plus grandes entreprises pharmaceutiques du monde, et s’appuyant sur une plateforme technologique complète, alliant chimie médicinale, pharmacologie, bioanalyse réglementaire et imagerie médicale de pointe, Oncodesign est en mesure de prédire et d’identifier, très en amont, pour chaque molécule son utilité thérapeutique et son potentiel à devenir un médicament efficace. Appliquée aux inhibiteurs de kinases, des molécules qui représentent un marché estimé à plus de 46 milliards de dollars en 2016 et près de 25% des investissements en R&D de l’industrie pharmaceutique, la technologie d’Oncodesign a déjà permis de cibler plusieurs molécules d’intérêts à fort potentiel thérapeutique, en oncologie et hors-oncologie, et de signer des partenariats avec des groupes pharmaceutiques tels que Servier, Bristol-Myers Squibb. Basée à Dijon, au cœur du pôle universitaire et hospitalier et au sein du cluster de Paris-Saclay, Oncodesign compte 232 collaborateurs et dispose de filiales au Canada et aux États-Unis.

 

Partager :

la Gazette du LABORATOIRE FRANCE
Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE