2019-11-05 
BASF s’appuie sur le Réseau SATT pour identifier des technologies de biocontrôle innovantes

  • La division Agro de BASF France poursuit ses investissements dans le biocontrôle en France.
  • Le partenariat entre le Réseau SATT et BASF vise à identifier des technologies innovantes de biocontrôle issues de la recherche publique.


Les attentes en matière de développement de biosolutions sont de plus en plus fortes en agriculture. Acteur engagé depuis 20 ans dans le développement de solutions de biocontrôle, BASF favorise une stratégie d’open-innovation qui se concrétise par le développement de partenariats clés en France. Le Groupe a choisi de s’appuyer notamment sur l’expertise du Réseau SATT (Société d’Accélération du Transfert de Technologies) pour mettre en place une opération de scouting technologique. La démarche vise à développer à moyen terme des solutions de biocontrôle innovantes à base de micro-organismes et de nouvelles substances naturelles capables de concilier respect de l’environnement, santé des cultures et des consommateurs, et rentabilité de la production pour l’agriculteur.

Le scouting technologique, un outil d’innovation pour répondre aux enjeux de l’agriculture d’aujourd’hui et de demain
L’agriculture fait partie des secteurs qui doivent plus que jamais relever les défis de l’innovation pour se renouveler de manière durable face à la demande sociétale, tout en restant compétitive. L’identification rapide de ruptures technologiques constitue un outil stratégique déterminant pour réaliser cette transition. L’offre de scouting technologique élaborée par le Réseau SATT s’inscrit dans cette démarche en permettant également de faciliter la mise en relation de grands groupes industriels, comme BASF, avec les acteurs de la recherche académique de haut niveau existant en France dans le domaine de l’agronomie et des biotechnologies.

Plusieurs technologies prometteuses identifiées par le Réseau SATT sont en cours d’évaluation par BASF
Coordonnée par la SATT Toulouse Tech Transfer, l’opération de scouting technologique menée par le Réseau SATT a permis à BASF d’accéder, via un interlocuteur unique, à 70 % de la recherche publique française existante et d’identifier des technologies disponibles.
« La recherche de solutions de biocontrôle est complexe car les solutions actuelles atteignent encore rarement les standards d’efficacité attendus par les agriculteurs. La nouvelle dynamique de la recherche française dans le biocontrôle représente une opportunité pour BASF d’identifier des solutions de biocontrôle de nouvelle génération. Nous souhaitons collaborer avec les acteurs de la recherche publique et privée sur des projets qui correspondent aux attentes des agriculteurs et de la société. Notre partenariat avec le Réseau SATT doit nous aider à identifier très rapidement de nouvelles technologies et solutions pour l’agriculture, et plus particulièrement en lien avec le biocontrôle » explique Nicolas KERFANT, Directeur Général de BASF France - division Agro.
Grâce à la connaissance approfondie de l’écosystème de la recherche et de l’innovation de Toulouse Tech Transfer et à la mutualisation avec les douze autres SATT du réseau, plusieurs opportunités technologiques et innovations ont été identifiées et analysées en moins de cinq mois dans le champ de recherche souhaité par l’entreprise.
« BASF entame désormais, aux côtés des SATT, la phase de validation et de preuve de concept des projets retenus par le Groupe pour des potentiels développements et partenariats » précise Anne RESWEBER, Responsable Biocontrôle chez BASF France - division Agro.
« Le secteur du biocontrôle est en pleine effervescence et l’excellence de la recherche française dans ce secteur s’est confirmée via cette opération spéciale et spécifique. Grâce à la coordination des SATT, nous avons réussi à identifier des sujets et résultats de recherche en adéquation fine avec la demande initiale de BASF. Au-delà de la satisfaction atteinte, le véritable enjeu est d’identifier des technologies pouvant être portées sur le marché dans un horizon raisonnable, afin de servir les enjeux socio-économiques actuels et futurs. Toutes les équipes des SATT ont été particulièrement sensibles à la démarche exemplaire de BASF que nous remercions également pour nous avoir permis de mener cette opération dans les meilleures conditions » ajoute Laurent AURET, Directeur du Pôle Greentech de la SATT Toulouse Tech Transfer et Membre du Réseau SATT. Et de préciser « les sujets retenus par BASF au terme des approfondissements nécessaires pourront également bénéficier de l’ingénierie financière et expertise des SATT pour sécuriser les prochaines étapes de développement, afin d’accélérer et de maximiser les retombées économiques. »



A propos du Réseau SATTwww.satt.fr :
Le Réseau SATT est une association loi 1901 ayant pour but de fédérer les SATT, Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologies chargées de simplifier et professionnaliser le transfert des innovations technologiques issues de la recherche académique vers les entreprises. Soutenues par le Programme des Investissements d’Avenir (PIA) à hauteur de 856 M€, dont une part importante est consacrée à la propriété intellectuelle et à la maturation, et par l’engagement collectif de leurs établissements de recherche actionnaires, les SATT ont accès aux compétences et inventions des chercheurs publics sur leur territoire, et s’appuient sur des équipes professionnelles dédiées. Créée en 2014, l’association mène des actions partagées afin d’accroître l’efficacité, la lisibilité et la visibilité des SATT. Le Réseau SATT met à disposition un portefeuille commun de technologies à transférer, conclut des partenariats, affiche des valeurs partagées et porte une communication commune. L’association est présidée par Philippe Nérin, Président de la SATT AxLR aux côtés de Céline CLAUSENER, Secrétaire et Directrice des Affaires Publiques d’Erganeo, et Vincent Lamande, Trésorier et Président de la SATT Ouest Valorisation.

À propos de la division Agricultural Solutions de BASF
Avec une population en croissance rapide, le monde dépend de plus en plus de notre capacité à développer une agriculture durable dans le respect de l’environnement. Pour rendre cela possible, nous travaillons avec des agriculteurs, des professionnels de l'agriculture, des spécialistes de la protection des cultures et d'autres acteurs. C'est la raison pour laquelle nous investissons dans un pipeline de recherche solide et un vaste portefeuille de produits, qui comprend les semences et les caractéristiques génétiques, la protection chimique et biologique des cultures, la gestion des sols, la santé des plantes, la lutte contre les nuisibles et l'agriculture numérique. Nos équipes d'experts, qu'elles se trouvent sur le terrain, dans les laboratoires ou les sites de production, font le lien entre l’innovation et l'action concrète afin d'élaborer de véritables idées qui fonctionnent dans le monde entier, tant pour les agriculteurs que pour la société et la planète. En 2018, notre division a réalisé plus de 6,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Pour en savoir plus, consultez le site www.agriculture.basf.com ou suivez-nous sur nos médias sociaux.

A propos du Groupe BASF
Chez BASF, nous créons de la chimie pour un avenir durable. Nous associons succès économique, responsabilité sociale et protection de l’environnement. Plus de 122 000 collaborateurs du Groupe contribuent au succès de nos clients dans presque tous les secteurs d’activité et quasiment tous les pays du monde. Notre portefeuille d’activité est composé de six segments : produits chimiques, matériaux, solutions industrielles, technologies de surface, nutrition et soin et solutions pour l’agriculture. En 2018, BASF a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 63 milliards d’euros. BASF est cotée aux bourses de Francfort (BAS), de Londres (BFA) et de Zürich (BAS). Pour plus d’informations : www.basf.com ou www.basf.fr

 

Partager :

la Gazette du LABORATOIRE FRANCE
Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE