2019-11-07 
Une nouvelle startup Biotech en Alsace : ALENTIS DEVELOPMENT, propulsée par la SATT CONECTUS

Le territoire alsacien, réputé pour ses innovations scientifiques, accueille la création d'une nouvelle startup de biotechnologie, basée sur une technologie soutenue par la SATT CONECTUS, l'Institut de Chirurgie Guidée par l'Image (IHU Strasbourg), l'Université de Strasbourg et l'Inserm. ALENTIS DEVELOPMENT, localisée à l'IHU Strasbourg, développe de nouveaux médicaments prometteurs pour le traitement des maladies hépatiques avancées telles que la fibrose hépatique et le cancer, qui sont des défis majeurs pour la santé publique mondiale.
 
Maladies chroniques du foie et cancer : une menace croissante pour la santé mondiale

 
Les maladies chroniques du foie telles que la fibrose hépatique avancée et le cancer (carcinome hépatocellulaire : CHC) constituent des défis majeurs pour la santé à l’échelle mondiale. Le CHC est l'une des causes de décès par cancer qui croît le plus rapidement dans le monde, avec environ un million de morts chaque année. La fibrose hépatique est le facteur de risque le plus important pour le développement du cancer du foie, mais elle peut aussi entraîner une insuffisance hépatique et nécessiter une transplantation. Les changements de mode de vie, la surcharge pondérale et une mauvaise alimentation sont des facteurs clés de ce défi mondial en matière de santé. Les options thérapeutiques actuelles se révèlent insatisfaisantes avec pour conséquence une morbidité et une mortalité élevées, d’où un fardeau économique et de santé publique en progression. Il existe donc un besoin médical majeur non satisfait pour le développement de nouvelles approches thérapeutiques efficaces et sûres.
 
ALENTIS a pour ambition de surmonter ces obstacles en ciblant de nouveaux mécanismes d'action et en utilisant des technologies dérivées des patients.
 
ALENTIS a été fondée pour répondre à ces besoins médicaux non satisfaits en développant des approches thérapeutiques ciblant un nouveau mécanisme d'action. Le programme de développement d'ALENTIS repose sur les recherches innovantes d'une équipe scientifique et clinique coordonnée par le Prof. Thomas BAUMERT, scientifique renommé mondialement dans le domaine des maladies du foie, médecin et professeur à l'Université de Strasbourg, l'IHU Strasbourg, les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et l’Inserm.
 
Du talent scientifique à la startup
 
Grâce au programme TheraHCC mené par l'IHU Strasbourg avec le soutien de la Fondation ARC et les contributions majeures du Laboratoire d’Excellence HepSYS, de l’Union Européenne, de l’ANRS, de la Fondation de l’Université de Strasbourg et de l’Inserm, le Professeur Thomas BAUMERT et son équipe ont fait des découvertes sans précédent pour la thérapie des maladies du foie.
 
La création de la startup de biotechnologie ALENTIS, située à Strasbourg (France) et Bâle (Suisse), a été facilitée par le soutien unique apporté par l’écosystème alsacien de l’innovation. Il comprend notamment la Société d’Accélération du Transfert de Technologies (SATT) CONECTUS, qui a investi 600 000 € dans le développement technologique de ces innovations, pour mettre au point un futur produit thérapeutique pour les patients.
 
Caroline DREYER, Présidente de la SATT CONECTUS, confirme le challenge : "Les équipes de CONECTUS ont joint leurs forces à celles de Thomas BAUMERT pour orienter les travaux de recherche au plus près des besoins réels du marché et des attentes des cliniciens. Notre investissement financier a non seulement structuré un solide portefeuille de propriété intellectuelle, mais il a également démontré le potentiel thérapeutique des composés développés pour les maladies chroniques du foie. C'était une étape nécessaire avant d'imaginer parler de création de startup et convaincre les futurs investisseurs de donner l’élan suivant.”
 
Markus L.E. EWERT, PhD, Directeur Général d’ALENTIS, tient à souligner l’excellente collaboration avec la SATT CONECTUS : "Le projet du professeur BAUMERT était d'une qualité scientifique remarquable. L'équipe de CONECTUS a fourni une perspective pertinente du marché qui a confirmé tout le potentiel de la technologie émergente. L'implication combinée de CONECTUS et de l'IHU a permis d'apporter des connaissances scientifiques précieuses dans un environnement commercial pour développer des médicaments dont les patients atteints d'une maladie du foie ont un besoin urgent.”
 
Prof. Jacques MARESCAUX, Directeur Général de l’IHU Strasbourg, déclare : "Thomas BAUMERT et son équipe ont utilisé les ressources de notre environnement unique de recherche et de transfert de technologie pour obtenir des résultats au-delà de toute attente. La création d'ALENTIS est un événement marquant qui valide le partenariat réussi de deux entités créées à Strasbourg par le programme " Investissements d’Avenir " : l’IHU Strasbourg et la SATT CONECTUS. C'est un bon exemple de la façon dont l'expertise clinique et scientifique peut mener à de meilleurs soins pour les patients - dans ce cas, en identifiant une innovation thérapeutique révolutionnaire pour le traitement de précision des maladies du foie."
 
Thomas F. BAUMERT, Directeur de l'Institut de Recherche sur les Maladies Virales et Hépatiques, Inserm U1110, Professeur des Universités et Hépatologue au Pôle Hépato- Digestif du Nouvel Hôpital Civil de Strasbourg et fondateur d’ALENTIS conclut : "Les scientifiques et les cliniciens de notre équipe sont enthousiastes à l'idée de transposer de nouvelles approches et des composés thérapeutiques dotés d'un mécanisme d'action unique en clinique, afin d'améliorer le sombre pronostic des patients atteints de maladie hépatique avancée ».
 
Suite à l'ouverture d'ALENTIS THERAPEUTICS à Bâle (Suisse) en mars 2019, ALENTIS DEVELOPMENT a ouvert une filiale R&D à Strasbourg (France).
 
ALENTIS bénéficie d'une plateforme technologique de pointe sous licence pour la découverte de médicaments et d'un panel de composés qui ont démontré leur efficacité dans des modèles de fibrose et de cancer du foie. Le programme de R&D est dirigé par une équipe de direction chevronnée composée de cadres supérieurs de l'industrie pharmaceutique et appuyée par des investisseurs en capital-risque majeurs. Les écosystèmes uniques de Strasbourg et de Bâle faciliteront le développement des programmes préclinique et clinique. En 2021, ALENTIS prévoit d’initier le développement clinique de son premier composé pour le traitement des maladies hépatiques.

 

Partager :

la Gazette du LABORATOIRE FRANCE
Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE