2019-11-19 
CarThera et KIYATEC collaborent afin de proposer des thérapies personnalisées aux patients souffrant de cancer du cerveau

La synergie de leurs technologies pourrait transformer la prise en charge des patients atteints de glioblastome et améliorer leur pronostic

Greenville (Caroline du Sud), Etats-Unis et Paris, France – le 18 novembre 2019 – KIYATEC, Inc. et CarThera annoncent aujourd’hui la mise en place d’une collaboration clinique dans le but de développer leurs innovations et d’améliorer le traitement des patients suite à un diagnostic de glioblastome, une forme très agressive de cancer du cerveau qui touche plus de 130 000 patients chaque année dans le monde et se caractérise par un pronostic clinique réservé. Cette collaboration portera sur l’accélération du développement et de la validation de technologies émergentes développées par les deux sociétés afin d’améliorer la sélection et l’efficacité des médicaments habituellement prescrits dans cette indication.
 
« Au cours des deux dernières décennies, il y a eu très peu d’avancées cliniques pertinentes pour améliorer le pronostic des patients souffrant de glioblastome », indique Frédéric Sottilini, directeur général de CarThera. « Malgré la combinaison de plusieurs thérapies, la survie médiane de ces patients n’est que de 15 mois, et la très grande majorité d’entre eux rechute. Notre objectif commun est d’optimiser la sélection et l’administration des médicaments pour prolonger la vie de ces patients. »
 
Les deux sociétés ont été réunies par le Dr. John de Groot, professeur et président par interim au MD Anderson Cancer Center à l’Université du Texas. Le Dr. de Groot, l’un des principaux experts de la neuro-oncologie et du glioblastome au niveau mondial, a compris la possible synergie entre les travaux cliniques des deux entités. CarThera mène actuellement un essai clinique multicentrique sur SonoCloud-9, sa technologie ultrasonore innovante, conçue pour accroître la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique afin d’améliorer l’administration des chimiothérapies dans le cerveau des patients atteints de glioblastome en récidive (ClinicalTrials.gov NCT03744026). De son côté, KIYATEC pilote une étude clinique multicentrique portant sur sa technologie de culture cellulaire ex vivo en 3D qui permet de prédire avec précision, avant le traitement, la réponse spécifique du patient vis-à-vis des anticancéreux recommandés pour la prise en charge du glioblastome primitif ou récurrent (ClinicalTrials.gov NCT03561207).
 
« Je m’occupe quotidiennement de patients souffrant de glioblastome. C’est pourquoi je suis ravi de constater les efforts déployés par CarThera et KIYATEC pour établir les évidences cliniques nécessaires à la mise à disposition de leurs avancées au profit de ces patients », souligne le Dr. de Groot. « Je considère que ces deux technologies sont complémentaires et peuvent transformer la façon dont les neuro-oncologues prennent en charge les patients atteints de glioblastome. »
 
Selon les termes de la collaboration clinique, KIYATEC déterminera ex vivo un profil de réponse au médicament, à partir d’échantillons de glioblastome issus des patients de l’essai clinique de CarThera. Cette dernière bénéficiera du profil de réponse de ces patients, et KIYATEC pourra corréler ses prédictions de réponse spécifiques établies avant traitement, avec les résultats cliniques réels de l’essai de CarThera. Pour les deux sociétés, cette collaboration représente une opportunité d’accumuler des informations cliniques dans le but d’aider les cliniciens à améliorer le pronostic des patients atteints de glioblastome.
 
« Nos deux sociétés se sont engagées à veiller à ce que les patients souffrant de glioblastome recoivent la meilleure thérapie possible au moment opportun, et que l’efficacité de ce traitement soit optimisée au maximum de son potentiel thérapeutique », ajoute Matthew Gevaert, directeur général et co-fondateur de KIYATEC. « Nous pensons que cette collaboration clinique peut nous aider à accélérer et à réaliser cette promesse tant attendue d’une médecine personnalisée pour ces patients. »
 
CarThera et KIYATEC seront présentes au 24e meeting annuel de la Society for Neuro-Oncology, du 20 au 24 novembre à Phoenix, en Arizona (Etats-Unis) - https://www.soc-neuro-onc.org/SNO/2019Annual/2019AnnualHome.aspx

 

A propos de KIYATEC, Inc.
KIYATEC exploite ses plateformes technologiques propriétaire de culture cellulaire 3D ex vivo pour modéliser avec précision et prédire la réponse des patients à des médicaments anticancéreux approuvés et expérimentaux ciblant un large éventail de tumeurs solides. Le département ‘Drug Development Services’ de la société travaille en partenariat avec les principales sociétés biopharmaceutiques afin de déterminer le niveau de réponse de leurs candidats-médicaments testés dans la majorité des types de tumeurs solides. Le département ‘Clinical Services’ de l’entreprise est engagé dans la validation d'essais cliniques ainsi que d'études pilotées par des chercheurs sur le cancer de l'ovaire, le cancer du sein, le glioblastome et les tumeurs rares, dans son laboratoire certifié CLIA.
www.kiyatec.com

A propos de CarThera
Spécialisée dans les ultrasons thérapeutiques, CarThera conçoit et développe des dispositifs médicaux innovants destinés au traitement de pathologies cérébrales. Spin-off de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (AP-HP) et de Sorbonne Université, CarThera valorise les travaux de recherche et les inventions du Prof. Alexandre Carpentier, neurochirurgien des Hôpitaux de Paris reconnu à l’international dans le domaine des nouvelles technologies appliquées au cerveau. CarThera a mis au point le SonoCloud, un implant intracrânien ultrasonore qui permet d’ouvrir temporairement la Barrière Hémato Encéphalique (BHE).
Fondée en 2010 par le Prof. Alexandre Carpentier, CarThera est basée à l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM) à Paris et possède des laboratoires à Lyon (Bioparc Laënnec). La société, dirigée par Frédéric Sottilini, collabore étroitement avec le Laboratoire Thérapie et Applications Ultrasonores (LabTAU) de l’INSERM et est soutenue depuis sa création par l’AP-HP, Sorbonne Université, l’ANR, le Ministère de la Recherche, la région Ile-de-France, Bpifrance, Medicen Paris Region et Lyonbiopôle.
www.carthera.eu

 

Partager :

la Gazette du LABORATOIRE FRANCE
Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE