2019-11-22 
Adelphe réunit les acteurs de la filière médicament pour travailler sur l'éco-conception des blisters

Emballage phare du secteur pharmaceutique, le blister plastique/aluminium représente un défi pour les entreprises du médicament du fait de sa composition complexe le rendant incompatible avec les filières du recyclage. Aujourd’hui, il devient donc urgent de trouver des solutions d’éco-conception pour réduire son impact environnemental. C’est dans cette optique qu’Adelphe vient de réunir, autour d’un premier groupe de travail, 24 représentants de laboratoires pharmaceutiques, fabricants d’emballages et des filières de recyclage et organisations professionnelles parmi lesquels le LEEM, Biogaran, Boiron, Cyclamed, France Aluminium recyclage, Ipsens, Novartis, Pierre Fabre, Sanofi ou encore Vetoquinol.

Cette première réunion du Groupe de Travail Blister a été l’occasion de faire le point sur les évolutions réglementaires à anticiper, de partager les attentes des différents participants et de dresser le panorama actuel de la filière des blisters qui représente 40% des emballages pharmaceutiques produits en France. Le PVC, au coeur des débats, a été identifié comme un des facteurs limitant la recyclabilité des blisters de médicaments.

D’autres rencontres vont être programmées début 2020 afin de permettre aux différents acteurs de la filière pharmaceutique d’identifier les pistes techniques pour permettre au blister de rejoindre une filière de valorisation ou de recyclage. À terme, le Groupe de Travail mené par Adelphe souhaite être en mesure de livrer une vraie analyse technique et de partager les travaux réalisés pour aider les entreprises du secteur à amorcer le plus rapidement possible un changement, d’autant qu’un nouvel emballage pour un médicament nécessite de modifier l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de ce médicament, une procédure d’enregistrement longue et complexe.

À propos d’Adelphe
Adelphe a une mission : réduire l’impact environnemental des emballages des entreprises. Société à but non lucratif, filiale de Citeo, elle accompagne et conseille les acteurs de la chaîne du recyclage pour que les emballages soient mieux conçus par les entreprises, bien triés par les Français et facilement recyclés. Plus de 9 500 entreprises adhèrent à Adelphe et investissent chaque année près de 60 millions d’euros pour rendre ce modèle circulaire.
www.adelphe.fr

 

Partager :

la Gazette du LABORATOIRE FRANCE
Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE