2019-11-25 
Comment le cerveau résout-il le "dilemme du volontaire" ?

21 novembre 2019- Lyon-Bron - Résultats scientifiques Neuroscience, cognition

Lorsqu’on prend des décisions au sein d’un groupe, les conséquences de notre propre choix dépendent aussi souvent de ce qu’on pense des décisions potentielles des autres. Il peut donc exister une différence importante entre le calcul de notre propre intérêt et celui des intérêts collectifs. Il est donc nécessaire que le cerveau trouve un compromis entre ces deux "utilités mathématiques" pour faire des choix lors d'interactions sociales répétées. Les chercheurs ont utilisé l’imagerie cérébrale (IRMf) pour montrer qu’une région du cerveau nommée le cortex préfrontal ventromédial reflète l’utilité individuelle, tandis qu’une autre région, le cortex frontopolaire latéral, reflète l’utilité collective utile au calcul de stratégies alternatives bénéfiques pour le groupe. Ces résultats montrent que le cerveau calcule en parallèle deux types d’utilités spécifiques aux intérêts individuels et collectifs pour prendre des décisions collectives adaptatives. Ce travail est publié dans la revue Nature Communications.


Article intégral et contact-chercheur

 

 

Partager :

la Gazette du LABORATOIRE FRANCE
Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE