2019-11-29 
Recherche médicale : dépistage précoce des cancers du col de l’utérus, une innovation en anapath dans la Manche

Dans la Manche en Normandie, des médecins et techniciens du service d’anatomie et de cytologie pathologiques du Centre Hospitalier Public du Cotentin (CHPC) et des chercheurs du GREYC (Groupe de Recherche en Informatique, Image, Automatisme et Instrumentation de Caen) ont développé un outil innovant de pathologie numérique pour dépister les cancers du col de l’utérus. Grâce à l’imagerie médicale de pointe et à l’informatisation du tri cellulaire, le projet de recherche Planuca (PLAteforme NUmérique de pathologie pour la prise en charge des CAncers) offre aux médecins spécialisés en anapath un gain considérable en temps et en précision, pour faciliter le diagnostic encore plus précoce des cancers du col de l’utérus.
 
Planuca est l’unique projet en France qui engage un travail dans le domaine de  la cytologie gynécologique pour faire avancer la recherche contre les cancers du col de l’utérus. Grâce à un outil d’imagerie médicale ultra précis couplé à un logiciel automatisant le tri des cellules, le diagnostic de certains cancers du col de l’utérus à partir d’un frottis gynécologique devient plus facile, plus rapide et surtout plus précis.
 
Tri cellulaire informatisé : la technologie au service des médecins pathologistes
Le projet Planuca permet de scanner très précisément des lames de microscopie. Les cellules sont ensuite automatiquement détectées et classées pour repérer rapidement les cellules anormales. L’analyse d’un frottis gynécologique  porte sur un échantillon de 200 000 cellules en moyenne, l’outil innovant permet de les analyser plus rapidement plus précisément, éliminant le risque humain d’être déconcentrée, fatigué ou de passer trop rapidement sur un champ. Loin de remplacer le pathologiste, les outils logiciels développés offrent un gain de temps et de précision considérable grâce à des galeries de photos de cellules, des statistiques, des histogrammes et différents outils de mesures. Le médecin peut ensuite vérifier les résultats et analyser la lame entière, en “surfant” et zoomant sur son écran pour poser  son diagnostic. Le logiciel met en évidence certaines cellules qui sont difficile à catégoriser au microscope. Ce sont des cellules à la limite entre normalité et anormalité. Pouvoir les repérer et les comparer facilement en galerie dans le logiciel permet d’attirer l’attention sur le possible développement futur d’un cancer et donc de faire des analyses plus poussées et/ou d’inviter le gynécologue à renforcer le suivi de ses patientes.
“Ce qui est difficile pour un pathologiste, ce sont les cas pour lesquels il existe un doute. L’aide informatique permet de trancher plus facilement, grâce à une analyse et à un classement beaucoup plus sûrs des cellules. On peut repérer des cas problématiques plus rapidement” affirme le Professeur Elmoataz, responsable scientifique du projet au GREYC.
 
Favoriser la recherche médicale et la coopération entre les acteurs de santé du territoire de la Manche
Le projet Planuca repose sur la synergie de quatre acteurs normands :
-    Le GREYC (Groupe de Recherche en Informatique, Image, Automatisme et Instrumentation de Caen) apporte son expertise pour le développement des algorithmes
-    Le service d’anapath du CHPC (Centre Hospitalier Public du Cotentin)qui apporte les données médicales, l'expertise et les tests en conditions réelles
-    La société Datexim, co-fondée par le Professeur Elmoataz, membre du GREYC, qui assure le développement de la suite logicielle.
 
Le CHPC de Cherbourg et le GREYC collaborent depuis 1996, favorisant la mise en place de projets de Recherche impliquant l’imagerie médicale ou l’automatisation. Ces projets ont été également soutenus par l’association Cœur-Cancer de Cherbourg et la communauté d’Agglomération du Cotentin. Tous les projets montés et portés par les différents spécialistes du CHPC ont reçu le soutien du GREYC et ont rapidement trouvé des financements. La Recherche et la formation occupent une place fondamentale dans le projet Planuca, la plateforme pouvant servir à la formation des étudiants en médecine.
Financé majoritairement par la région Normandie et les fonds FEDER (Fonds Européens de Développement Régional), le projet de Recherche bénéficie également du soutien de l'association Cœur et Cancer.
 
A propos de Latitude Manche
Latitude Manche est l’agence d’attractivité du département de la Manche en Normandie. Cette entité a pour mission de révéler le territoire, de développer sa notoriété au-delà de ses frontières et de créer des synergies entre acteurs. www.maviedanslamanche.fr

 

 

Partager :

la Gazette du LABORATOIRE FRANCE
Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE