2020-04-07 
Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos (BIO101) dans le traitement du Covid-19

Paris (France), Cambridge (Etats-Unis), 7 avril 2020, 8h00– BIOPHYTIS (Euronext Growth Paris : ALBPS), société de biotechnologie au stade clinique, spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, annonce aujourd’hui se joindre à l'effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La Société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Le programme COVA consistera à évaluer l’efficacité thérapeutique et la sécurité de Sarconeos (BIO101) dans le traitement du Syndrome de Détresse Respiratoire Aigüe (SDRA) associée au COVID-19. Les essais cliniques de phase 2/3 devraient démarrer dans les prochaines semaines en France, dès l’obtention de l’autorisation de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) puis devraient s’étendre en Belgique et aux Etats-Unis. Le premier patient randomisé sera probablement recruté à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, associé à la faculté de médecine de Sorbonne Université, partenaire historique de Biophytis.
Sarconeos (BIO101) est un candidat médicament qui a démontré un excellent profil de sécurité dans le programme SARA visant à améliorer la fonction musculaire de patients âgés et fragiles, atteints de sarcopénie (la phase 2b de l’étude SARA-INT est en cours). Sarconeos (BIO101) vise également à améliorer la fonction respiratoire d’enfants atteints de myopathie de Duchenne avec l’étude MYODA qui devrait démarrer au deuxième semestre 2020.
Le projet COVA s'appuie sur les données cliniques et précliniques de Sarconeos (BIO101) dans ces maladies neuromusculaires.
Stanislas Veillet, Président Directeur Général de Biophytis, déclare : « Covid-19 a complètement transformé notre société à l'échelle mondiale et a eu un effet dévastateur, en particulier sur la santé des personnes âgées fragiles. Nous souhaitons répondre à l’appel de notre industrie et des organismes nationaux et internationaux et nous joindre à l'effort mondial de lutte contre cette pandémie. Sarconeos (BIO101) a démontré sa capacité à rétablir une fonction respiratoire normale dans plusieurs modèles expérimentaux, en activant le système rénine-angiotensine, celui-là même qui est attaqué par le virus SARS-Cov-2. En l'absence de vaccin et de traitement antiviral à l’efficacité prouvée, il pourrait offrir un traitement médicamenteux de l’insuffisance respiratoire aigüe des patients Covid-19 hospitalisés, limitant potentiellement le recours à la ventilation mécanique et pouvant favoriser leur potentielle guérison. Nous espérons une réponse favorable de l'ANSM pour pouvoir démarrer rapidement en France cette étude afin de répondre au plus vite à cette urgence sanitaire. »
Le coronavirus SARS-CoV-2 peut provoquer un SDRA en perturbant le système rénine-angiotensine (SRA), qui a un rôle clef dans la régulation de la fonction respiratoire. Il semblerait que SARS-CoV-2 pénètre dans les cellules pulmonaires en utilisant l’Enzyme de Conversion de l’Angiotensine 2 (ECA-2), une enzyme clef dans le fonctionnement de ce système, inhibant le bras protecteur du SRA. Sarconeos (BIO101) active le récepteur MAS, un acteur clef du bras protecteur du SRA, et a prouvé sa capacité à restaurer la fonction respiratoire dans plusieurs modèles précliniques.


A propos de BIOPHYTIS
Biophytis SA est une société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de candidats médicaments permettant de ralentir les processus dégénératifs et d’améliorer les capacités fonctionnelles chez les patients atteints de maladies liées à l’âge, particulièrement les maladies neuromusculaires.
Sarconeos (BIO101), notre principal candidat-médicament, est une petite molécule, administrée par voie orale actuellement en phase 2b clinique dans la sarcopénie (SARA-INT) aux États-Unis et en Europe. Une formulation pédiatrique de Sarconeos (BIO101) est en cours de développement pour le traitement de la myopathie de Duchenne (DMD). La société prévoit de démarrer les essais cliniques au deuxième semestre 2020.
Sarconeos (BIO101) sera également développé comme traitement pour le Covid-19 (Coronavirus) pour lequel la société a déposé une demande d’essais clinique auprès de l’ANSM (Agence Nationale de sécurité du médicament).
La société est basée à Paris, en France, et à Cambridge, Massachussetts. Les actions ordinaires de la société sont cotées sur le marché Euronext Growth Paris (Ticker : ALBPS -ISIN : FR0012816825).
Pour plus d’informations www.biophytis.com

Avertissement
Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives. Bien que la Société considère que ses projections sont basées sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations prospectives peuvent être remises en cause par un certain nombre d’aléas et d’incertitudes, de sorte que les résultats effectifs pourraient différer significativement de ceux anticipés dans lesdites déclarations prospectives. Pour une description des risques et incertitudes de nature à affecter les résultats, la situation financière, les performances ou les réalisations de BIOPHYTIS et ainsi à entrainer une variation par rapport aux déclarations prospectives, veuillez-vous référer à la section « Facteurs de Risque » du Prospectus d’Admission des actions de la Société à la cotation sur le marché Euronext Growth d’Euronext à Paris déposé́ auprès de l’AMF et disponible sur les sites Internet de l’AMF (www.amf-france.org) et de BIOPHYTIS (www.biophytis.com).
Le présent communiqué, et les informations qu’il contient, ne constituent ni une offre de vente ou de souscription, ni la sollicitation d’un ordre d’achat ou de souscription, des actions BIOPHYTIS dans un quelconque pays. Les éléments qui figurent dans cette communication peuvent contenir des informations prospectives impliquant des risques et des incertitudes. Les réalisations effectives de la Société́ peuvent être substantiellement différentes de celles anticipées dans ces informations du fait de différents facteurs de risque et d’incertitude. Ce communiqué de presse a été́ rédigé en langues Française et Anglaise ; en cas de différence entre les textes, la version française prévaudra.

 

Partager :

Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE