2020-04-22 
Covid-19 : 11 projets retenus dans le cadre de l’appel à propositions lancé par la faculté de Médecine de Sorbonne Université

Paris, le 21 avril 2020. Face à la situation exceptionnelle que nous traversons en lien avec l’épidémie de SARS-CoV2, la faculté de Médecine de Sorbonne Université a lancé le 23 mars dernier, un appel à propositions (AAP) destiné à aider au démarrage ou au soutien de projets pilotés par une équipe de la faculté, dans l’attente des réponses aux différents appels d’offres publiés sur cette thématique (DGOS, ANR et DGOSFlash, REACTing, IMI au niveau européen...).

Les projets qui ne devaient pas être redondants avec les projets déjà financés en France, devaient s’aligner avec les priorités scientifiques de l’appel d’offres de l’ANR Flash qui avaient été proposées par le conseil scientifique Coronavirus du consortium REACTing : études épidémiologiques, translationnelles, physiopathologiques ; recherche clinique et mesures de prévention de soin et de contrôle de l’infection en milieu de soins et en milieu communautaire ; éthique et sciences humaines et sociales en lien avec cette épidémie.

Pour ce faire, la faculté de Médecine de Sorbonne Université a doté cet APP d’une enveloppe de 575 000 €. A sa clôture le 29 mars dernier, 39 projets éligibles émanant d’équipes travaillant dans des champs disciplinaires très variés ont été reçus, l’immense majorité ayant fourni un travail remarquable. L’enveloppe disponible a permis au comité de sélection de retenir 11 projets répondant à l’urgence de la situation.


• LIFE WITH COVID - Collecte de données en temps réel via l'application pour smartphone Vie Covid 2020 évaluant et atténuant les impacts psychologiques du COVID-19 pour les étudiants de santé
Projet porté par le Dr Florian Ferreri – service de psychiatrie – Hôpital Saint-Antoine AP-HP (Institut du cerveau - Sorbonne Université/Inserm/CNRS)
• COVIGENE - Formes sévères de COVID-19 : facteurs génétiques de prédisposition et potentielles cibles thérapeutiques
Projet porté par le Dr Irina Giurgea - service de génétique et embryologie médicales – Hôpital Armand-Trousseau AP-HP (« maladies génétiques d’expression génétique » - Sorbonne Université/Inserm)
• iCOVID – Immunopathologie du COVID-19
Projet porté par le Pr Guy Gorochov - service d'immunologie - Hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP (Centre d’immunologie et des maladies infectieuses - Sorbonne Université/Inserm/CNRS)
• PATHOGÉNÈSE - COV2 - Physiopathologie de l’infection des voies aériennes par le SARS-CoV2
Projet porté par Loïc Guillot, chercheur Inserm (Centre de recherche Saint-Antoine - Sorbonne Université/Inserm)
• COVIDeF - Cohorte des patients infectés par le SARS - CoV2 ou suspects de l’être (COVID-19 en Île-de-France)
Projet porté par le Pr Pierre Hausfater - service d'accueil des urgences - Hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP (groupe de recherche clinique14-Biofast, Sorbonne Université/AP-HP)
• CORIPLASM - Évaluation de l’efficacité de la transfusion de plasma de convalescents chez les patients infectés par le SARS-CoV2
Projet porté par le Pr Karine Lacombe - service de maladies infectieuses et tropicales - Hôpital Saint-Antoine AP-HP (institut Pierre Louis d’Epidémiologie et de Santé Publique – Sorbonne Université/Inserm)
• PATHOCOV - Étude physiopathologique des marqueurs pathologiques et virologiques dans les autopsies de patients COVID-19
Projet porté par le Pr Anne-Geneviève Marcelin - service de virologie - Hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP et le Pr Danielle Seilhean - service de neuropathologie - Hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP (Institut du cerveau - Sorbonne Université/Inserm/CNRS et institut Pierre Louis d’Epidémiologie et de Santé Publique - Sorbonne Université/Inserm)
• COVNucleovir - Développement de nouveaux antiviraux potentiels ciblant la nucléoprotéine des coronavirus SARS-Cov, SAR-Cov-2 et MERSCoV par conception de médicaments basée sur la structure associée à des approches structurales et à l'évaluation de l’activité antivirale
Projet porté par Anny Slama-Schwok, directrice de recherche Inserm (Centre de recherche Saint-Antoine – Sorbonne Université/Inserm) en collaboration avec Julien Henri (Laboratoire biologie moléculaire et cellulaire des eucaryotes - LBMCE, Sorbonne Université/CNRS), Francis Berenbaum - service de rhumatologie - Hôpital Saint-Antoine AP-HP (Centre de recherche Saint-Antoine – Sorbonne Université/Inserm) et Olivier Terrier (Centre international de recherche en infectiologie - CIRI, CNRS/VirPath-Inserm/ENS Lyon/UCB Lyon 1)
• CRC-COVID - Des anomalies de la commande respiratoire centrale (CRC) expliquent-elles le défaut de perception des sensations respiratoires constaté au cours de l'infection COVID19 ?
Projet porté par Thomas Similowski - service de pneumologie, médecine intensive et réanimation - R3S (SPMIR-R3S) - Hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP ( « Neurophysiologie respiratoire Expérimentale et Clinique » Sorbonne Université/Inserm)
• COVID-METAFLAM.SU – Approche métabolique ciblée à réponse rapide pour concevoir un modèle prédictif de la cinétique des médiateurs inflammatoires chez les patients convid-19 admis en service de réanimation
Projet porté par le Dr Antonin Lamazière – chef du département de Métabolomique Clinique – Hôpital Saint-Antoine AP-HP (Centre de Recherche Saint-Antoine, Sorbonne Université/Inserm)
• COVID-19-WA – Expected impact of social-distancing measures in West Africa
Projet porté par Vittoria Colizza, directrice de recherche Inserm (Institut Pierre Louis d’Epidémiologie et de Santé Publique – Sorbonne Université/Inserm)

À propos de Sorbonne Université :
Sorbonne Université, née de la fusion des universités Paris-Sorbonne et Pierre et Marie Curie, est une université pluridisciplinaire de recherche intensive de rang mondial. Sorbonne Université couvre tout l’éventail disciplinaire des lettres, de la médecine et des sciences. Ancrée au coeur de Paris, présente en région, elle est engagée pour la réussite de ses étudiants et s’attache à répondre aux enjeux scientifiques du 21e siècle et à transmettre les connaissances issues de ses laboratoires et de ses équipes de recherche à la société toute entière. Grâce à ses près de 55 000 étudiants, 6 700 enseignants-chercheurs et chercheurs et 4 900 personnels administratifs et techniques qui la font vivre au quotidien, Sorbonne Université se veut diverse, créatrice, innovante et ouverte sur le monde. Avec le Museum National d’Histoire Naturelle, l’Université de Technologie de Compiègne, l’INSEAD, le Pôle Supérieur Paris Boulogne Billancourt et France Education International, elle forme l’Alliance Sorbonne Université. La diversité des membres de l’Alliance Sorbonne Université favorise une approche globale de l’enseignement et de la recherche. Elle promeut l'accès de tous au savoir et développe de nombreux programmes et projets communs en formation initiale, continue et tout au long de la vie dans toutes les disciplines. Sorbonne Université est membre de l'Alliance 4EU+, un nouveau modèle d’université européenne, avec les universités Charles de Prague (République Tchèque), de Heidelberg (Allemagne), de Varsovie (Pologne), de Milan (Italie) et de Copenhague (Danemark).
 

 

Partager :

Newsletter FRANCE
la Gazette du LABORATOIRE FRANCE