2017-01-10 
Blanchiment ECF à faible impact environnemental

Le 15 décembre 2016, Jennifer Marcon a soutenu une thèse de doctorat de l'Université Grenoble Alpes (spécialité Mécanique des Fluides, Énergétique, Procédés) préparée sous la direction de Gérard Mortha, Professeur, et de Nathalie Marlin, Maître de Conférences (Grenoble INP-Pagora / LGP2). Elle a présenté les résultats de sa recherche intitulée Pâte lignocellulosique : étude d'un nouveau stade de blanchiment ECF à faible impact environnemental.

 

Le dioxyde de chlore est l'agent oxydant le plus utilisé pour le blanchiment des pâtes chimiques lignocellulosiques. Son utilisation s'accompagne malheureusement de la formation d'ions chlorate, composés inefficaces pour le blanchiment, ainsi que d'importants rejets de DCO et d'organo-chlorés (AOX), nuisibles pour l'environnement. Cette étude vise à concevoir un nouveau stade de blanchiment au dioxyde de chlore (stade D) dans des conditions non-conventionnelles, économe en réactifs, et visant à réduire l'impact environnemental d'une séquence classique.

 

Le travail a été effectué sur des pâtes kraft de résineux, obtenues après cuisson ou à différents stades de la séquence de blanchiment. Les résultats montrent que l'efficacité du nouveau stade D non conventionnel est meilleure lorsqu'il est placé en fin de séquence. Après optimisation et incorporation de peroxyde d'hydrogène comme réactif complémentaire, les pâtes obtenues présentent des caractéristiques équivalentes à celles d'un blanchiment conventionnel, en termes de blancheur et de degré de polymérisation moyen viscosimétrique ; et ce, avec une réduction drastique de la pollution (-70% des AOX et -20 % de DCO), et un gain économique substantiel en productivité de séquence (diminution de la température et du temps de réaction). L'étude chimique de la réaction du dioxyde de chlore effectuée par différentes techniques (spectroscopie RPE, RMN, FTIR, chromatographie HPAEC-PAD) a mis en évidence les principales étapes du mécanisme d'oxydation durant ce nouveau stade.

 

Contacts : Gerard.Mortha@pagora.grenoble-inp.fr - Nathalie.Marlin@pagora.grenoble-inp.fr

 

 

Le Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2) est une unité mixte de recherche (UMR 5518) associant le CNRS, Grenoble INP et l'Agefpi comprenant trois équipes : Bioraffinerie : chimie et éco-procédés - Matériaux biosourcés multi-échelles - Fonctionnalisation de surface par procédés d'impression. La recherche du LGP2 est en lien avec les attentes sociétales en particulier dans les domaines du développement durable (chimie verte, procédés propres, recyclage, matériaux biosourcés, énergies renouvelables) et de la traçabilité & sécurité (matériaux fonctionnels, papiers et emballages intelligents). http://pagora.grenoble-inp.fr/recherche/

Grenoble INP-Pagora, École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux Certifiée Qualité Sécurité Environnement et engagée dans le développement durable, elle forme des ingénieurs socialement responsables pour les secteurs liés à la chimie verte, au papier, à l'impression, à l'emballage, aux biomatériaux et à l'électronique imprimée. Elle propose également deux licences professionnelles (Flux numériques, production & édition d'imprimés et Ingénierie de la communication imprimée industrielle européenne). Son large éventail d'enseignements et sa maîtrise de l'apprentissage - aux niveaux ingénieur et licence pro - permettent d'adapter en permanence sa formation aux besoins des industries. Un partenariat fort avec les entreprises permet à ses 60 diplômés par an d'accéder à des carrières motivantes en France et à l'international. L'école développe également une formation internationale en collaboration avec des universités européennes et propose une formation en anglais : le Post Master Biorefinery: bioenergy, bioproducts & biomaterials. La recherche innovante menée par son laboratoire, le LGP2, contribue à l'amélioration des procédés et à la création de produits répondant aux nouveaux besoins notamment environnementaux. Une veille active sur les progrès technologiques dans ces industries est réalisée par le Cerig. L'ensemble de ces activités garantit un enseignement à la pointe des évolutions scientifiques et techniques. http://pagora.grenoble-inp.fr - http://cerig.pagora.grenoble-inp.fr - http://www.facebook.com/GrenobleINP.Pagora



Société communicante :
Grenoble INP - Pagora
461 Rue de la Papeterie
CS 10065
38402 Saint-Martind-D'Hères
Tél. 04 76 82 69 00
Fax 04 76 82 69 33
contact.pagora@grenoble-inp.fr
http://pagora.grenoble-inp.fr

Contact société :
JOCELYNE ROUIS
RESPONSABLE COMMUNICATION ET VEILLE
Tél. 0476826944 - Fax 0476826933 - jocelyne.rouis@pagora.grenoble-inp.fr

Contact presse :
Jocelyne ROUIS
Tél. 0476826944 - Fax 0476826933 - presse.pagora@grenoble-inp.fr




 

 

Top