Une étude conjointe de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière et d’un hôpital espagnol souligne l'utilité du biomarqueur MDW de Beckman Coulter dans la détection précoce du sepsis dans les services d'urgence

Une étude prospective menée à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière ainsi que dans un hôpital espagnol a révélé que la largeur de distribution des monocytes (MDW), associée à la numération différentielle des globules blancs, permet de détecter avec précision le risque de sepsis et d'infection grave lors de la présentation du patient aux urgences, et plus particulièrement chez les patients présentant une faible probabilité de sepsis. L'étude a analysé 1 517 patients adultes dans les services de soins d'urgence du plus grand hôpital de France, l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP HP-Sorbonne Université à Paris, et de l'Hospital Universitari Germans Trias i Pujol à Badalona, en Espagne, dont les résultats ont été récemment publiés dans la revue médicale Critical Care.

L'étude a révélé que des valeurs anormales de MDW, lorsqu'elles sont examinées parallèlement aux paramètres physiologiques standard au moment de la présentation du patient aux urgences, augmentent les risques de sepsis-2 par un facteur de 5,5 et de sepsis-3 par un facteur de 7,6. De plus, il a été constaté que la MDW augmente graduellement avec la progression des formes légères d'infection vers le sepsis et qu'elle est la plus élevée chez les patients en choc septique. Ces résultats sont en accord avec deux études nord-américaines récentes, confirmant la solidité et la reproductibilité des performances de la MDW dans différentes populations de patients.

« La détection précoce du sepsis est justifiée pour mettre en place un ensemble de traitements spécifiques ciblés », a déclaré le Dr Pierre Hausfater, professeur de médecine d'urgence à La Sorbonne Université et chercheur principal de l'étude. « Les services d'urgence sont l'un des principaux endroits où les patients septiques peuvent être diagnostiqués et entrer à l'hôpital. Contrairement à la procalcitonine (PCT) et à la protéine C-réactive (CRP), qui ne sont généralement demandées qu'en cas de suspicion clinique d'infection ou de septicémie, la MDW et la numération des globules blancs sont disponibles très tôt dans le cadre d'une formule sanguine complète (FSC) de routine. C'est pourquoi la MDW peut jouer un rôle dans l'amélioration de la FSC pour identifier et classer les patients à risque, sans modifier l'actuel déroulement de l'évaluation clinique initiale. C'est là toute la puissance du nouveau biomarqueur MDW ».
Les chercheurs de l'étude ont également proposé le rôle clinique du MDW en tant que test de dépistage systématique du sepsis, où un MDW anormal peut déclencher les tests de bilan du sepsis couramment demandés pour les biomarqueurs inflammatoires PCT ou CRP.

Le test et le dépistage du nouveau biomarqueur hématologique MDW sont disponibles sur les analyseurs hématologiques DxH 900 et DxH 690T de Beckman Coulter dans le cadre d'une FSC.

Pour lire l'étude complète, consultez : Critical Care.

Pour plus d'informations sur le marqueur MDW et le très vaste portefeuille de solutions de diagnostic et de gestion de Beckman Coulter, visitez le site www.beckmancoulter.com/sepsis.

© 2021 Beckman Coulter. Tous droits réservés. Beckman Coulter, le logo stylisé et les marques de produits et de services Beckman Coulter mentionnées dans ce document sont des marques commerciales ou des marques déposées de Beckman Coulter, Inc. aux États-Unis et dans d'autres pays.
Les dispositifs cités sont destinés à des professionnels de santé et sont conformes à la (aux) destination(s) au sens de la directive 98/79/CE. Lire attentivement les instructions figurant sur l’étiquetage et/ou la notice d’utilisation.


GAZETTE FRANCE
NOUVEAUTES PRODUITS