Rôle angiogénique de rantes/ccl5 : application en biothérapie

L'angiogenèse est le processus physiologique formant des néo-vaisseaux. Parmi les facteurs responsables de l'angiogenèse les chimiokines jouent un rôle de médiateurs. RANTES/CCL5, chimiokine littéralement controversée, est délivrée localement par des biomatériaux conduisant à la formation de capillaires dans un modèle sous-cutané.
L'effet angiogénique de RANTES/CCL5 est caractérisé par les HUV-EC-Cs, à travers sa liaison avec ses récepteurs CCR1, CCR5 et les protéoglycannes membranaires sulfatés : CD44, SDC-1 et SDC-4. Nous démontrons que RANTES/CCL5 induit l'étalement, la migration cellulaire et participe à la formation de réseaux vasculaires via le VEGF, les MMP-2 et -9.
Pour développer une stratégie thérapeutique anti-angiogénique, deux mutants : [44ANAA47]-RANTES/CCL5 et [E66A]-RANTES/CCL5, sont, respectivement, incapables de lier les chaînes glycosaminoglycanniques ni de s'oligomériser; présentant ainsi des effets angiogéniques diminués. A l'inverse pour induire une angiogenèse bénéfique, l'utilisation de biomatériau délivrant localement RANTES/CCL5 conduit à la revascularisation d'une patte de souris ischémiée et régénère le muscle.

Commandez ce livre


GAZETTE FRANCE
NOUVEAUTES PRODUITS