Le Gène Egoiste

On a dit du Gène égoïste qu'il était le livre le plus important écrit sur la théorie de l'Évolution, depuis Darwin. Ce livre, paru en 1976, est devenu un classique dont tous les manuels s'inspirent. La théorie du gène égoïste, nous dit Richard Dawkins, c'est la théorie de Darwin exprimée autrement. Il existe en effet deux manières de considérer la sélection naturelle : celle du gène et celle de l'individu. Plutôt que de se focaliser sur l'organisme individuel, Richard Dawkins adopte le point de vue du gène sur la nature pour démontrer, la suite des travaux de R.A. Fischer dans les années 1930 et de W.D. Hamilton et G.C. Williams dans les années 1960, que nous sommes des machines à survie, des robots programmés à l'aveugle pour préserver les molécules égoïstes connues sous le nom de gènes. Selon Richard Dawkins, il faudrait presque lire ce livre comme s'il s'agissait de science-fiction, car il fait appel à l'imagination du lecteur. Son style brillant et plein d'humour est une démonstration de la façon dont des idées scientifiques complexes peuvent être expliquées au grand public. Avec lui, la biologie devient aussi excitante qu'un roman d'aventures. En 1989, Richard Dawkins a remanié son ouvrage, procédant à des ajouts et mises au point. C'est cette édition de 1989, parue en 1990 chez Armand Colin, que nous reprenons ici. Éthologue, Richard Dawkins est l'un des plus brillants représentants de la nouvelle école en biologie et se situe dans le courant nodarwinien. Il a étudié sous la direction du prix Nobel Niko Tinbergen la zoologie, à l'université d'Oxford où il enseigne à présent.

Commandez ce livre


NEWSLETTER AFRIQUE
INWEBAF