Retrouvez ici les offres de financement et les bourses proposées par les différents acteurs des secteurs professionnels du monde du laboratoire et des sciences.


     Décembre 2020    
  • L’appel à projets « Evaluation du bénéfice médical et/ou économique des dispositifs médicaux à base d’intelligence artificielle », opéré par Bpifrance, s’inscrit dans le Grand Défi « Amélioration des diagnostics médicaux par l’intelligence artificielle » dirigé par le Secrétariat général pour l’investissement – Conseil de l’Innovation. Le principal objectif de cet appel à projets est de soutenir tout projet visant à démontrer le bénéfice des dispositifs médicaux implantables actifs (DMIA) ou des dispositifs médicaux de diagnostic in vitro (DMDIV) à base d’intelligence artificielle.




     


    BIOVALLEY
    Contact : David GOUAT
    Email : david.gouat@biovalley-france.com
    Web : www.biovalley-france.com/fr/opportunites/appels-a-projets/nationaux/dispositifs-medicaux-intelligence-artificielle/
    n° 1725
  • Dans le cadre du renforcement de la coopération scientifique et technologique dans le domaine de la Biodiversité, le Ministère de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique – Département de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique- s’est associé au consortium du projet européen « BiodivRestore » pour lancer un à projets qui vise à soutenir des projets de recherche portant sur le développement des processus de conservation et de restauration des écosystèmes dégradés, dans l’objectif de protéger la santé et le bien-être des citoyens contre les risques et les impacts liés à la dégradation de l’environnement. 



    Web : www.umi.ac.ma/?actualites=appel-a-projets-biodivrestore-sur-la-conservation-et-la-restauration-des-ecosystemes-degrades-et-leur-biodiversite#.X18XFovgo2w
    n° 1717
  • Au sein d’une alliance « tous unis contre le virus », la Fondation de France, l’AP-HP et l’Institut Pasteur ont décidé d’unir leur force et de mobiliser tout leur réseau. Les dons collectés sont destinés à venir en aide aux personnels soignants, en milieu hospitalier ou non, à financer des projets de recherche ainsi qu’à soutenir des acteurs de terrain et des associations qui œuvrent auprès des plus vulnérables.

    Axe 1 : Soutenir les personnels soignants

    • fournir du matériel pour accroître les capacités d’accueil des personnes malades et de leurs proches dans les hôpitaux ;
    • déployer des services de proximité pour soutenir et aider les personnels soignants dans leur vie quotidienne ;
    • accompagner la mise en place de cellules d’aide psychologique pour les soignants.

    ​Axe 2 : Venir en aide aux plus vulnérables soutien aux associations de proximité, pour aider :

    • les personnes âgées confinées seules chez elles ou en établissements ;
    • les personnes vivant dans la rue ;
    • les personnes atteintes de troubles psychiques dont les soins doivent être absolument maintenus dans le contexte de confinement ;

    POUR DÉPOSER UN PROJET :

    Qui peut déposer un projet ?

    • Les structures associatives à but non lucratif, d’intérêt général (habilitée à recevoir des dons défiscalisés), créées avant le 31/12/2019 ;

    • Pour les projets d’aide aux personnels soignants et pour les aidants, les hôpitaux et structures de soin sans but lucratif, ainsi que les EHPAD pour l’aide aux aidants.

    Seront traités prioritairement les demandeurs ayant déjà bénéficié de financements privés (dons, fondations) ou publics, à l’échelle locale ou nationale ;

    Comment déposer un projet pour les axes 1 et 2 ?

    Les demandeurs devront clairement identifier le public bénéficiaire de l’aide, et être en capacité d’intervenir en respectant les règles et consignes administratives et légales (notamment liées au confinement et à la distanciation sociale).

    Ils s’engagent à rendre des comptes sur l’utilisation de la subvention accordée (indicateurs quantitatifs, description ou typologie des bénéficiaires, compte d’emploi détaillé de la subvention)

    Les budgets proposés doivent être cohérents avec les capacités du demandeur, avec les actions projetées et avec le nombre de bénéficiaires ciblés. Le financement attribué tiendra compte des autres soutiens publics et privés, au niveau national et local, mis en œuvre pour ces projets. Les critères seront ajustés en fonction de l’évolution des besoins et des dispositifs d’aide prévus, tant publics que privés.

    Tout projet fera l’objet d’une instruction par les experts bénévoles des comités de programmes de la Fondation de France, avec un représentant de l’APHP.

    Toutes les demandes devront être transmises par mail à Covid19Projets@fdf.org, avec le dossier de subvention simplifié et le budget, ainsi que les documents administratifs courants de l’association.

    Les échanges et réponses se feront de préférence par mail.

    Axe 3 :  financer des projets de recherche, en priorité sur 5 domaines

    • l'étude du nouveau coronavirus et de la pandémie en cours afin de limiter son expansion ;

    • l'élaboration de tests permettant de détecter des anticorps contre le virus dans la population ;

    • la mise au point de traitements efficaces et innovants contre le nouveau coronavirus ;

    • le développement de vaccins ;

    • l’étude de l’impact de l’épidémie sur les soins et les soignants.

    Les fonds collectés pour soutenir les chercheurs serviront à soutenir les actions de l’ensemble des acteurs de la recherche engagées dans la lutte contre l’épidémie de COVID-19 : Institut Pasteur, INSERM, CNRS, INRAE, Universités, APHP, etc…Ils seront utilisés en cohérence avec les différents appels à projets lancés via des financements publics (Reacting, ANR, PHRC), ou pour financer des actions qui n’entreraient pas dans le champs de ces appels à projets.

    Au-delà de la crise, accompagner la reprise d’activité des associations

    Dans un deuxième temps, la Fondation de France s’attachera à redonner toutes leurs capacités aux acteurs de terrain, en particulier les petites associations que cette crise va fortement fragiliser.

     

     


    FONDATION DE FRANCE
    Email : Covid19Projets@fdf.org
    Web : https://www.fondationdefrance.org/fr/tous-unis-contre-le-virus-pour-deposer-un-projet
    n° 1690
     Janvier 2021    
  • NAPATA est le Partenariat Hubert Curien franco-Soudanais. Il est mis en œuvre en France par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et le Ministère de l’Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESRI), et dans le pays partenaire par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MoHE).

    Les appels à candidatures de ce programme sont lancés sur un rythme annuel.

    Types de projets concernés

    L'objectif de ce programme est de développer les échanges scientifiques et technologiques d'excellence entre laboratoires des deux pays, en favorisant les nouvelles coopérations et la participation de jeunes chercheurs et doctorants.

    Tous les domaines scientifiques sont concernés par ce programme.

    Cependant, priorité sera accordée aux projets relevant des disciplines suivantes :

    • Sciences appliquées : énergétique et énergies renouvelables, environnement et changement climatique, sciences de l’ingénieur ;
    • Santé humaine, sciences vétérinaires et agronomiques, biologie et biotechnologies ;
    • Archéologie ;
    • Sciences humaines et sociales ;
    • Didactique de la langue française.

    Conditions d'éligibilité des équipes

    L’appel, en France et au Soudan, est ouvert aux laboratoires de recherche rattachés à des établissements d’enseignement supérieur ou à des organismes de recherche.

    Les entreprises peuvent participer au projet, dès lors qu’elles sont associées à un partenaire académique.

    Les projets ayant déjà bénéficié d'un soutien dans le cadre de ce programme ne sont pas prioritaires pour une nouvelle candidature immédiatement après leur achèvement.

    Chaque projet est conduit par deux responsables scientifiques, l’un en France, l’autre au Soudan. Ils sont conjointement en charge de la coordination scientifique, technique et administrative du projet, ainsi que de la rédaction des rapports scientifiques et financiers. Les dossiers de candidature sont co-rédigés et déposés par les chercheurs français auprès des instances responsables du programme. Les chercheurs français doivent s'assurer auprès de leur partenaire que le projet est recevable par le Soudan.

     


    CAMPUS FRANCE
    Web : www.campusfrance.org/fr/napata
    n° 1727
  • L’Institut Pierre Fabre de Tabacologie débute sa campagne d’appel à projets pour son 3e Prix de l’Innovation. Ce concours a pour ambition de mettre en lumière et d’accompagner un projet innovant permettant d’améliorer la prévention et la prise en charge du sevrage tabagique, au profit des professionnels de santé et des patients.

    Face au tabagisme, première cause de mortalité évitable, la prévention et l’aide au sevrage sont deux priorités absolues. En renouvelant ce Prix de l’Innovation, notre objectif est d’accompagner au plus près les fumeurs dans leur décision de se libérer du tabac et d’améliorer leur confort pour optimiser les chances de réussite. Le Prix de l’Innovation est ouvert à toutes les innovations apportées par des scientifiques, PME, professionnels de santé et associations régionales, ou associations de patients qui contribuent à la lutte contre le tabagisme et à l’amélioration des pratiques professionnelles. ” explique le Dr Etienne André, de l’Institut Pierre Fabre de Tabacologie (IPFT).

    Les projets soutenant toute innovation technique («dispositif cigarette», apps digitale, produits, services…), clinique (parcours de soins, prise en charge tabaccannabis, amélioration des manifestations du syndrome de sevrage…), amélioration de la qualité de vie des patients fumeurs (expérience pédagogique, organisation d’actions…), prévention du tabagisme, seront évalués.

    La formation en tant que telle n’est pas incluse dans cet appel à projets.


    Le projet, ouvert à un individu seul ou à un groupe d’individus (établissement de santé, institution de recherche académique, association ou entreprise) concerne la prévention du tabagisme ou l’aide à l’arrêt du tabac.


    INSTITUT PIERRE FABRE DE TABACOLOGIE
    Web : www.datapressepremium.com/rmdiff/2008660/IPFT3emePrix2020.pdf
    n° 1723
     Mars 2021    
  • Ouvert à tous, quel que soit leur domaine de recherche, le programme PRESTIGE encourage la mobilité des chercheurs français et étrangers depuis et vers la France. Il subventionne leur établissement français d’accueil ou d'envoi et participe ainsi au financement de leur projet de recherche.

    QUI PEUT BÉNÉFICIER DU PROGRAMME PRESTIGE ?

    Le programme PRESTIGE s’adresse à tous les chercheurs, quel que soit leur domaine de recherche. Il octroie aux établissements français d’accueil et d'envoi des subventions et participe ainsi à la rémunération des chercheurs recrutés dans le cadre de ce programme. Pour mener à bien ce recrutement, Campus France a constitué une base de données rassemblant plus de 2 000 experts du monde entier.

    Depuis le lancement du programme PRESTIGE, dix campagnes de recrutement ont été menées. Les chercheurs retenus sont d’une quarantaine de nationalités différentes et sont aujourd’hui répartis dans près de 70 établissements français.

    COMMENT OBTENIR UNE SUBVENTION PRESTIGE ?

    Pour obtenir une subvention PRESTIGE, déposez votre candidature en ligne sur la plateforme application.prestige-postdoc.frVotre dossier doit être rédigé en anglais. Vous pouvez le déposer à tout moment. Sachez néanmoins qu’il y a quatre sessions d’évaluation des candidatures par an. Les dates limites sont les suivantes : 31 mars, 30 juin, 30 septembre et 31 décembre.


    CAMPUS FRANCE
    Web : www.campusfrance.org/fr/programme-PRESTIGE-postdoc
    n° 1726
     Juin 2021    
  • Financé par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), l’appel à projets PSPC a pour objectif de soutenir des projets collaboratifs de recherche et développement structurants. Lancée le 5 juin 2020, la 9ème édition de ce dispositif de financement a pour but de déboucher sur des retombées économiques et technologiques directes sous forme de nouveaux produits, services et technologies mais également indirectes en termes de structuration durable de filières.

    Projets attendus
    Les projets de recherche et développement structurants devront être portés par un consortium qui rassemble des partenaires industriels et des partenaires de recherche. Ils devront présenter un montant de programme compris entre 4 000 000 € et 50 000 000 €. Une priorité sera donnée aux projets soutenus par les Comités stratégiques de filières (CSF).

    BioValley France préconise la labellisation de votre projet.

    Modalités pour les projets en santéConcernant les projets issus de la filière santé, ils devront présenter une forte contribution à la compétitivité de l’outil industriel du territoire. Une anticipation des verrous et risques, pouvant potentiellement avoir un impact sur la stratégie d’industrialisation, devra être effectuée.

    Concernant les projets relatifs :

    • au développement de médicaments

    Le consortium portant le projet devra intégrer, en partenaire ou en sous-traitant, l’entreprise qui assurera en France la production des lots les plus avancés en maturité (précliniques ou cliniques).

    Une attention particulière sera apportée aux projets (dont tout ou partie des travaux portant sur l’innovation de produits, solutions ou technologies) contribuant à la réduction des coûts ou des temps de cycle des phases de R&D, de production ou de contrôle de la qualité des médicaments.

    • à l’exploitation de données

    Un plan de coordination devra être présenté pour les projets qui proposent une exploitation de données de santé relevant du périmètre du Health Data Hub.

    Aide
    Le financement apporté aux projets peut être délivré sous forme de subventions et/ou d’avances remboursables. Les risques liés aux projets seront pris en considération selon le régime d’aide n°SA 40391.

    Critères de sélection 

    La projet devra :

    • présenter un caractère innovant et une valeur ajoutée ;
    • ​présenter un caractère stratégique à l’échelle nationale, une collaboration structurée et un effet diffusant au sein d’une filière (en particulier pour les entreprises impliquées) ;
    • avoir un impact économique ;
    • être porté par un consortium ;
    • respecter le principe de l’éco-conditionnalité.

    BIOVALLEY
    Contact : Marie-Charlotte LECHNER
    Email : mc.lechner@biovalley-france.com
    Web : www.biovalley-france.com/fr/opportunites/appels-a-projets/nationaux/pspc-2/
    n° 1724

NEWSLETTER
GAZETTE