2018-09-11 
Claire Labreveux succède à Christian Cailliot à la tête de la R&D d’Unicancer

Paris, 10 septembre 20018 – Unicancer, qui réunit l’ensemble des Centres de lutte contre le Cancer (CLCC), annonce la nomination de Claire Labreveux en tant que directrice de la recherche et du développement (R&D) d’Unicancer. Elle succède à Christian Cailliot, qui a passé 7 ans à la tête de la R&D.

Claire Labreveux est médecin diplômée de la faculté Descartes Paris 5. Elle dispose d’une expérience de 25 ans dans le domaine de l’onco-hématologie. Elle a tout d’abord travaillé pendant 10 ans dans le milieu hospitalier, en charge du suivi des études cliniques à Gustave Roussy puis au CHU de l’Hôtel Dieu à Nantes. Elle a ensuite occupé le poste de directrice médicale en oncologie dans l’industrie pharmaceutique, à la fois au niveau de filiales françaises et de leur maison mère.

Christian Cailliot avait fait appel à Claire Labreveux il y a un an pour l’accompagner dans la direction de la R&D en tant qu’adjointe. C’est donc tout naturellement, au regard de son expérience et de ses compétences à la fois scientifiques et managériales, que Patrice Viens, le président d’Unicancer et l’ensemble des membres du bureau d’Unicancer, ont décidé de nommer Claire Labreveux comme directrice, suite au départ de Christian Cailliot.

« Je souhaite inscrire mon action au sein de la R&D d’Unicancer dans la continuité et la consolidation des axes stratégiques développés par Christian Cailliot »   indique Claire Labreveux. « Mon objectif est de continuer à améliorer notre activité de recherche, en nous appuyant sur les valeurs portées par Unicancer : l’humain, la quête de l’excellence, la solidarité et l’innovation, qui constituent le socle de notre activité. »

« L’action de Christian Cailliot a permis à Unicancer et au réseau des CLCC de conforter largement leur légitimité nationale voire internationale, et de positionner Unicancer comme la première plateforme de recherche clinique académique en cancérologie à l’échelle européenne. Ses sept années passées à la R&D auront, à l’évidence, eu un impact majeur pour la recherche en cancérologie, donc pour les patients atteints de cancer. » déclare Patrice Viens.

« A la tête de la R&D durant 7 ans, Christian Cailliot a insufflé une croissance continue de l’activité en matière de recherche clinique avec des essais majeurs pour l’amélioration de la prise en charge des patients. Il a aussi créé un pan entier d’activité, à l’avant-garde de tout ce qui se fait ailleurs dans le champ des données de vie réelles (programme ESME). Il a développé et structuré l’organisation de la R&D avec notamment une priorité portée à la qualité, la pharmacovigilance et aux affaires réglementaires. » déclare Pascale Flamant, déléguée générale d’Unicancer.

 

Contacts presse
Gwendoline Miguel
01 76 64 78 00

g-miguel@unicancer.fr

 

 

Top