2017-06-14 
Cancer colorectal : Oncomedics lance un test qui détermine la chimiothérapie optimale

Oncomedics, une société française installée à Limoges, lance un test permettant de personnaliser la chimiothérapie utilisée pour traiter chaque patient luttant contre un cancer colorectal métastatique (stade IV). Ce dispositif médical, appelé Oncogramme®, exploite un fragment de la tumeur, d'où les cellules tumorales sont extraites et cultivées, puis mises en contact in vitro avec les différentes molécules ou combinaisons de molécules envisagées pour traiter le patient. L'analyse de la mortalité de ces cellules permet de déterminer la chimiothérapie optimale pour ce patient.

Cette innovation s'inscrit dans le contexte de la "médecine de précision", ou "médecine peronnalisée", qui cherche à adapter le traitement de chaque patient aux caractéristiques précises de sa pathologie. Cette nouvelle médecine promet à terme un gain en efficacité thérapeutique en même temps qu'une amélioration du confort du patient (effets secondaires minimisés) et même des économies substantielles. 

Oncomedics est une société créée en 2006 par deux jeunes chercheurs en biologie, Christophe Lautrette, son président-directeur général, et Stéphanie Giraud, directrice recherche et développement. Après 10 ans de recherche, puis d'essais cliniques, plus récemment d'efforts d'industrialisation, de commercialisation et de formalités réglementaires, elle annonce aujourd'hui la pleine disponibilité de son premier test fonctionnel, l'Oncogramme® pour le cancer colorectal de stade IV. Les démarches sont en cours pour obtenir son remboursement. Dans un premier temps, l'Oncogramme® pourrait bénéficier  en France d'un remboursement anticipé à partir de mai 2018.

D'autres tests reposant sur cette même technologie Oncogramme® suivront. Les deux projets les plus avancés concernent les cancers de l'ovaire et du sein. Ceux concernant les cancers de la prostate et du poumon sont en bonne voie.

Le cancer a tué dans le monde 8,8 millions de personnes en 2015. Cela représente un décès sur six.
En France, 150 000 personnes sont décédées des suites d'un cancer en 2015, tandis que 385 000 nouveaux cancers étaient détectés.


SOMMAIRE DU DOSSIER DE PRESSE :

  • Un pas de plus vers une médecine personnalisée

  • Choisir les molécules thérapeutiques au cas par cas

  • Une nouvelle génération de tests fonctionnnels

  • Tester les chimiothérapies indiquées sur un échantillon de la tumeur

  • Une entreprise issue de l'université de Limoges

  • Dix ans de recherche et développement

  • Le cancer colorectal de stade IV...

  • Un outil thérapeutique efficace, prochainement remboursé

  • A l'étude, des tests Oncogramme® pour d'autre types de cancers

Pour télécharger l'intégralité du dossier de presse, cliquez sur le lien ci-après : http://fpa.fr/wp-content/uploads/2017/06/DP-Oncomedics-Pro_Juin-2017.pdf

Les visuels sont téléchargeables via le lien suivant www.fpa.fr ou sur demande.


 


 

Top