2017-07-12 
Traitement des populations contaminées lors d'un accident nucléaire : les nouveaux médicaments de Medesis Pharma voient leur efficacité reconnue

La publication d'un article scientifique confirme le principe d'action des nanoparticules de Medesis Pharma pour le traitement de larges populations contaminées lors d'un accident nucléaire, civil ou militaire
 
Montpellier, Baillargues, le 11 juillet 2017 - Medesis Pharma annonce aujourd'hui la publication d'un article scientifique par The Royal Society of Chemistry, revue scientifique réputée. Cet article décrit plusieurs études réalisées par Medesis Pharma sur un futur médicament destiné à la décorporation du Césium après une contamination nucléaire.
La mise au point de la technique de synthèse a été réalisée en collaboration avec l'équipe du Dr Yannick Guari (CNRS et Université de Montpellier).
 
Des nano-émulsions pour la délivrance directe de principes actifs
 
Medesis Pharma dispose d'une technologie brevetée à base de nano-gouttelettes d'eau utilisées pour délivrer directement des principes actifs dans l'organisme au niveau intracellulaire, avec un mécanisme de type « cheval de Troie ». Cette technologie peut notamment servir pour des médicaments visant à protéger les populations des retombées d'un accident nucléaire, civil ou militaire. Elle a aussi de nombreuses applications dans le domaine du drug delivery pour des maladies neurodégénératives (Alzheimer, Huntington) ou le diabète de type 2 grâce aux nano micelles dans lesquelles est présent l'actif pharmaceutique.
 
Une efficacité multipliée par 3,6 contre la contamination nucléaire
 
La publication scientifique de la revue Royal Society of Chemistry “in situ synthesis of Prussian Blue nanoparticles within a biocompatible reverse micellar system for in vivo CS+ uptake” décrit la technologie de micelles inverses développée par Medesis Pharma qui permet la synthèse stable de nanoparticules de Bleu de Prusse au sein de cette formulation. Il y a confirmation de l'intérêt de la technique de chimie de synthèse mise au point par Medesis Pharma en collaboration avec l'équipe CNRS et l'Université de Montpellier pour assurer la stabilité des nanoparticules de Bleu de Prusse qui capturent le Cesium.
Cette formulation buvable a été administrée dans plusieurs études à des modèles animaux contaminés par du Césium, et a démontré une activité de décorporation (élimination) du césium très importante en comparaison des produits existants, en moyenne 3,6 fois plus rapide, avec des doses de Bleu de Prusse jusqu'à 80 fois inférieures. De plus, le produit, sous forme buvable, est adapté à une administration à des femmes enceintes ou à des enfants dès les premiers jours de la vie.

« Prévenir les conséquences d'un accident nucléaire grâce à des produits à action plus rapide et plus performants »
  

« Les applications potentielles de résultats de ces études sont importantes car le Cesium est un produit très toxique dans une durée courte et qui doit donc être enlevé le plus rapidement possible pour en limiter au maximum les effets sur le long terme, notamment vis-à-vis des femmes enceintes et des jeunes enfants, » explique le Dr Jean-Claude Maurel, fondateur et PDG de Medesis Pharma qui ajoute « Notre produit est plus efficace, présente moins d'effets secondaires que les grosses gélules actuelles. On peut espérer diminuer la durée de traitement de 4 mois à 15 jours environ pour un traitement de décontamination totale. »

 

 

Après un accident civil ou militaire impliquant des matières nucléaires, la dispersion des métaux radioactifs contamine l'environnement et les populations exposées dans un périmètre variable. Il n'existe, à l'heure actuelle, aucun traitement de décorporation adapté pour un grand nombre de personnes potentiellement contaminées et aucun médicament après une irradiation utilisable sans effets secondaires graves.
 
Une copie de l'article peut être obtenue par simple demande à gilles.petitot@acorelis.com
 
A propos de Medesis Pharma :
Medesis Pharma dispose d'une technologie brevetée à base de nano gouttelettes d'eau utilisées pour délivrer directement des principes actifs dans l'organisme au niveau intracellulaire, avec un mécanisme de type « cheval de Troie ».
Cette technologie innovante de drug delivery dispose de plusieurs applications principales :

  • Le développement de médicaments visant à protéger les populations des retombées d'un accident nucléaire, civil ou militaire avec une formulation buvable qui rend le produit particulièrement adapté aux femmes enceintes et aux jeunes enfants qui sont surexposées aux conséquences potentielles. Les médicaments développés par Medesis Pharma permettent la décorporation du Plutonium, la décorporation du Césium, ainsi que la radioprotection lors d'une irradiation à proximité d'un réacteur (ou une bombe) nucléaire.
  • Le développement de médicaments adaptés pour des maladies neurodégénératives comme la Maladie d'Alzheimer et pour le Diabète de type 2 grâce aux nano-gouttelettes d'eau dans lesquelles est solubilisé l'actif pharmaceutique.

Par ailleurs un programme de recherche est en cours en oncologie (traitement personnalisé des cancers), en radiothérapie (protection des tissus sains) et sur le développement de peptides thérapeutiques (Maladie de Huntington).
La société a son siège à Montpellier (France) et une filiale à Montréal (Canada).
Plus d'information sur www.medesispharma.com

 

Contact médias :
Agence Acorelis – Gilles Petitot

01 45 83 13 84 - 06 20 27 65 94 – gilles.petitot@acorelis.com
 

 

Top