2018-03-14 
POXEL annonce le lancement des études TIMES 2 et TIMES 3 dans le cadre du programme de développement de phase III de l'Imeglimine au Japon, pour le diabète de type 2


•    Les études de phase III TIMES 1, TIMES 2 et TIMES 3 sont en cours au Japon
•    Soumission du dossier d’enregistrement de l’Imeglimine au Japon (JNDA) prévue en 2020
•    Marché du diabète en forte croissance en Asie, où le Japon est le second marché mondial après les Etats-Unis. Il devrait atteindre 6 milliards de dollars US en 2020


Lyon, France, le 13 mars 2018 – 8h00 – POXEL SA (Euronext – POXEL - FR0012432516, ci-après dénommée « Poxel »), société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre les maladies métaboliques, notamment le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), annonce aujourd’hui le lancement des études TIMES 2 et TIMES 3 dans le cadre du programme de phase III de l’Imeglimine, un traitement expérimental pour le diabète de type 2, au Japon. Le programme de développement de phase III de l’Imeglimine, appelé TIMES (Trials of IMeglimin for Efficacy and Safety), est composé de trois études pivots évaluant l’efficacité et la sécurité de l’Imeglimine chez environ 1.100 patients.

À propos de Poxel
Poxel s’appuie sur son expertise de développement dans le métabolisme pour développer et valoriser un portefeuille de candidats médicaments, concentré actuellement sur le diabète de type 2. Nous avons terminé le développement de phase 2 aux États-Unis, en Europe et au Japon de notre produit le plus avancé, l’Imeglimine, premier d’une nouvelle classe thérapeutique ciblant le dysfonctionnement mitochondrial. Le programme de phase 3, intitulé programme TIMES (Trials of IMeglimin for Efficacy and Safety) est en cours. Notre deuxième programme, le PXL770, un activateur direct de la protéine kinase activée par l'adénosine monophosphate (AMPK), est en fin de programme de développement de phase 1. Exploitant la fonction métabolique centrale, le ciblage de l'AMPK a le potentiel d’élargir l’éventail d’options thérapeutiques pour certaines maladies métaboliques chroniques, telles que les maladies hépatiques et notamment la stéatohépatite non alcoolique (NASH). Poxel entend poursuivre son développement par une politique proactive de partenariats stratégiques et de développement de son portefeuille de candidats médicaments. (Euronext: POXEL, www.poxelpharma.com).

 

 

 

Top