2018-04-09 
Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics annoncent un accord mondial en immuno-oncologie pour développer un inhibiteur de point de contrôle innovant dans le traitement de tumeurs solides avancées​

 

  • Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics signent un accord mondial de collaboration et de licence en immuno-oncologie pour développer OSE-172, un nouvel inhibiteur de point de contrôle visant les lignées cellulaires myéloïdes ;
  • OSE Immunotherapeutics pourrait recevoir jusqu'à 1.1 milliard d'euros, si toutes les étapes prévues sont atteintes ;
  • OSE-172, anticorps monoclonal anti-SIRPa, est actuellement en développement préclinique avancé, avec un potentiel de développement dans des cancers variés ;
  • Grâce à cette collaboration, Boehringer Ingelheim renforce un axe majeur de sa stratégie en immuno-oncologie et en immuno-modulation, sélectionnant de nouvelles approches pour traiter le cancer.

 

Ingelheim, Allemagne et Nantes, France - le 4 avril 2018, 18 heures - Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics SA (ISIN: FR0012127173; Mnémo: OSE) annoncent aujourd'hui un accord mondial de collaboration et de licence exclusive pour développer conjointement OSE-172, un antagoniste de SIRPa visant les lignées cellulaires myéloïdes.

SIRPa est un récepteur exprimé sur les cellules myéloïdes, en particulier les cellules dendritiques (CDs), les macrophages associés aux tumeurs (TAMs, Tumor-Associated Macrophages) et les cellules myéloïdes suppressives (MDSCs, Myeloid Derived Suppressive Cells). En ciblant SIRPa,
OSE-172 empêche l'interaction avec son ligand CD47 et bloque l'effet inhibiteur de SIRPa sur ces cellules. OSE-172 renforce ainsi l'immunité antitumorale en mobilisant les lymphocytes T via l'activation des cellules dendritiques retrouvant leur capacité de présentation d'antigènes tumoraux. Il favorise la différenciation des MDSCs suppressives en cellules effectrices et augmente les propriétés phagocytaires et inflammatoires des macrophages du micro-environnement tumoral.

« Ce partenariat avec Boehringer Ingelheim marque une réelle reconnaissance de notre approche innovante du traitement du cancer. C'est une alliance particulièrement enthousiasmante pour accélérer le passage en clinique de phase 1 d'OSE-172 », commente Dominique Costantini, Directeur général d'OSE Immunotherapeutics. « L'expertise et la vision de Boehringer Ingelheim seront extrêmement précieuses dans le développement clinique du produit et pour préparer la mise sur le marché d'un nouveau paradigme thérapeutique ».

« Nous sommes très heureux de ce partenariat avec OSE Immunotherapeutics pour développer cette nouvelle immunothérapie prometteuse », déclare Jonathon Sedgwick, Ph.D., Vice-Président et Global Head, Cancer Immunology and Immune Modulation de Boehringer Ingelheim. « Le point clé de ce domaine particulier est l'identification de produits qui ciblent les récepteurs régulateurs des cellules myéloïdes, et SIRPa en est un exemple de premier plan. Nous sommes engagés dans le développement de traitements de rupture réellement innovants qui transforment la vie des patients et nous aident à gagner le combat contre le cancer ».

Boehringer Ingelheim a acquis les droits mondiaux pour le développement, l'enregistrement et la mise sur le marché d'OSE-172 (un anticorps monoclonal visant SIRPa, exprimé par la famille des cellules myéloïdes), renforçant ainsi son engagement constant dans la recherche et l'innovation en immuno-oncologie. Selon les termes de l'accord, OSE Immunotherapeutics recevra de Boehringer Ingelheim un montant de 15 millions d'euros à la signature du contrat puis pourra recevoir à court terme jusqu'à 15 millions d'euros supplémentaires de paiements d'étapes liées à l'initiation d'une étude clinique de Phase 1. Au total, OSE Immunotherapeutics recevra un montant potentiel de plus de 1,1 milliard d'euros en fonction d'étapes prédéfinies de développement, de mise sur le marché et de ventes, plus des royalties sur les ventes mondiales nettes du produit.
 

A propos d'OSE Immunotherapeutics SA
OSE Immunotherapeutics est une société de biotechnologie spécialisée dans le développement d'immunothérapies innovantes pour l'activation et la régulation immunitaire en immuno-oncologie, dans les maladies auto-immunes. La combinaison innovante de néoépitopes (Tedopi®) est actuellement en Phase 3 clinique dans le cancer du poumon avancé (Non-Small Cell Lung Cancer) après échec des inhibiteurs de point de contrôle anti-PD-1 et anti-PD-L1. Une option de licence a été exercée par Janssen Biotech en juillet 2016 pour la poursuite du développement de FR104 (anticorps monoclonal anti-CD28) dans les maladies auto-immunes, à l'issue des résultats positifs de Phase 1 du produit. Une option de licence en 2 étapes a été signée avec les Laboratoires Servier en 2017 pour développer OSE-127 jusqu'à la finalisation d'une Phase 2 clinique prévue dans les maladies auto-immunes de l'intestin et la maladie de Sjögren. La société dispose de plusieurs plateformes technologiques et scientifiques : néoépitopes, anticorps monoclonaux agonistes ou antagonistes, idéalement positionnées pour combattre le cancer et les maladies auto-immunes. Son portefeuille clinique de premier plan a un profil de risque diversifié.
Plus d'informations sur http://ose-immuno.com

 

A propos de Boehringer Ingelheim
Proposer des traitements innovants en Santé Humaine et Animale - c'est l'engagement de Boehringer Ingelheim depuis plus de 130 ans. Boehringer Ingelheim est une entreprise familiale, engagée dans la Recherche et Développement, qui figure parmi les 20 premières entreprises du médicament au monde. Près de 50 000 collaborateurs créent tous les jours de la valeur par l'innovation dans les domaines de la Santé Humaine, de la Santé Animale et la fabrication de produits biopharmaceutiques en sous-traitance. En 2016, Boehringer Ingelheim a réalisé un chiffre d'affaires de 15,9 milliards d'euros. Avec plus de 3 milliards d'euros d'investissements, les dépenses en Recherche & Développement représentent 19,6 % du chiffre d'affaires du Groupe.
Partager des valeurs de responsabilité sociale fait partie intégrante de notre culture d'entreprise. C'est pourquoi nous nous engageons dans des projets sociétaux comme « Making More Health ». Boehringer Ingelheim encourage activement la diversité et s'appuie sur les expertises et les compétences de ses collaborateurs. Enfin, la protection et la conservation de l'environnement sont au cœur de toutes les activités de l'entreprise.
Pour plus d'informations
: www.boehringer-ingelheim.com ou dans le rapport annuel : http://annualreport.boehringer-ingelheim.com.

A propos de Boehringer Ingelheim en Oncologie
Le cancer nous prive du temps à passer avec les êtres chers. Chez Boehringer Ingelheim, nous apportons un nouvel espoir aux patients en prenant en charge leur cancer. Nous collaborons avec la communauté de l'oncologie pour apporter des innovations scientifiques et changer la vie des patients. Nos indications cibles prioritaires sont le cancer du poumon et le cancer gastrointestinal, avec l'objectif de proposer des traitements de rupture de premier plan pour aider à lutter contre le cancer. Notre engagement dans l'innovation a conduit à des traitements novateurs dans le cancer du poumon et nous développons un portefeuille unique de thérapies ciblées, de thérapies immuno-oncologiques et de combinaisons thérapeutiques appropriées pour faciliter le combat contre de nombreux cancers.

 

Contacts media :


Boehringer Ingelheim
Dr. Reinhard Malin
Head of Communications Innovation Unit
Boehringer Ingelheim Corporate Center GmbH
Media + PR
P: +49 6132 77-90815
reinhard.malin@boehringeringelheim.com

 Linda Ruckel
Associate Director, Media and Corporate Reputation
Boehringer Ingelheim U.S.

Media + PR
P: +1 203-791-6672 
linda.ruckel@boehringer-ingelheim.com

 

OSE Immunotherapeutics
is Peyroles, COO
+33 611
 511 977
alexis.peyroles@ose-immuno.com

Florence Portejoie
Media: FP2COM
+33 607 768 283
fportejoie@fp2com.fr

 

Déclarations prospectives

Ce communiqué contient de manière implicite ou expresse des informations et déclarations pouvant être considérées comme prospectives concernant OSE Immunotherapeutics. Elles ne constituent pas des faits historiquement avérés. Ces informations et déclarations comprennent des projections financières reposant sur des hypothèses ou suppositions formulées par les dirigeants d'OSE Immunotherapeutics à la lumière de leur expérience et de leur perception des tendances historiques, de la situation économique et sectorielle actuelle, de développements futurs et d'autres facteurs qu'ils jugent opportuns.
Ces déclarations prospectives peuvent être souvent identifiées par l'usage du conditionnel et par les verbes « s'attendre  à », « anticiper », « croire », « planifier » ou « estimer » et leurs déclinaisons et conjugaisons ainsi que par d'autres termes similaires.
Bien que la direction d'OSE Immunotherapeutics estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les actionnaires d'OSE Immunotherapeutics et les autres investisseurs sont alertés sur le fait que leur réalisation est sujette par nature à de nombreux risques connus ou non et incertitudes, difficilement prévisibles et en dehors du contrôle d'OSE Immunotherapeutics. Ces risques peuvent impliquer que les résultats réels et développements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux indiqués ou induits dans ces déclarations prospectives. Ces risques comprennent notamment ceux développés ou identifiés dans les documents publics déposés par OSE Immunotherapeutics auprès de l'AMF. De telles déclarations prospectives ne constituent en rien la garantie de performances à venir.
Ce communiqué n'inclut que des éléments résumés et doit être lu avec le Document de Référence d'OSE Immunotherapeutics, enregistré par l'AMF le 28 avril 2017 sous le n° R.17-038, incluant le rapport financier annuel 2016, disponible sur le site internet d'OSE Immunotherapeutics.
OSE Immunotherapeutics ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives à l'exception de ce qui serait requis par les lois et règlements applicables.

 

Top