2018-06-18 
La place de la France dans les essais cliniques à promotion industrielle recule depuis 10 ans RAPPORT DE L'Académie de médecine

Les raisons en sont multiples :

1 / une diminution de l'offre thérapeutique française liée à un recul de l'industrie pharmaceutique française qui n'a pas pris à temps le virage des biotechnologies, à la difficulté des Biotechs à atteindre une taille critique et des Medtechs à créer des leaders de taille mondiale.
2 / des lourdeurs administratives  entrainant un retard des réponses de l'ANSM et des CPP aux procédures d'essais cliniques.
3/ une capacité d'inclusion insuffisante dans les délais impartis.
4 /une démotivation des investigateurs.

A l'issue de ses auditions, le groupe de travail de l'Académie Nationale de Médecine formule des pistes de réflexion et une série de propositions pour permettre à la France de retrouver son attractivité dans un domaine capital  de l'innovation médicale pour le bien des patients.
 

Consultez le rapport de l' Académie nationale de médecine adopté dans sa séance du mardi 12 juin 2018. 

http://www.academie-medecine.fr/la-place-de-la-france-dans-les-essais-cliniques-a-promotion-industrielle/
 

Contact presse : Virginie Gustin 🔸 06 62 52 43 42 🔸virginie.gustin@academie-medecine.fr 🔸virginie@com-en-france.com
Vous pouvez suivre l'actualité de l' Académie nationale de médecine 
www.academie-medecine.fr et sur Twitter @acadmed 

 

 

Top